LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Tridario

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristann
Barman


Messages : 226
Birthday : 02/01/1997
Âge : 19
Où suis-je ? : France; Bretagne; Finistère

MessageSujet: Le Tridario   Sam 21 Jan - 20:41

J'avais décidé d'aller sur le pont faire une ballade. Brest est une ville magnifique, surtout quand le soleil embrasse la mer, et transforme la rade en une rivière d'or. et, comme prévu, j'arriva à l'heure sur le pont. Malgré les bourrasques habituelles que l'on peut y ressentir, et j'y suis habitué; le centre du pont Albert-Louppe est un poste d'observation privilégié pour un coucher de soleil sur mer. J'aurais su peindre, j'aurais immortalisé cet instant magique.

Mais au moment où le soleil s'apprêtait à toucher l'eau, un énorme navire boucha l'horizon et gâcha la vue. Tracté par l'Abeille Bourbon, le cargo rentrait au port. Un avarie peut-être... Mais quand je lus avec mes jumelles le nom du bâtiment maritime, je crus avoir une attaque. C'était le Tridario.

Dico pour les "pas brestois"

Abeille Bourbon : Énorme remorqueur de Brest. Capable de tracter 15 fois sa charge (voir plus...).



Et petit travail perso pour la couverture virtuelle du livre :



Les © sur les images, même sur la couverture virtuelle, ont étés conservés dans le respect du droit d'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://youtube.com/lestestsdekarenos
Antigone
Passager


Messages : 37
Birthday : 23/12/1995
Âge : 20

MessageSujet: Re: Le Tridario   Dim 19 Fév - 17:15

Le tridario c'est le navire que j'adule depuis que je suis tout petit. J'ai vu sa construction, son premier départ sur la mer. Pour moi c'était un navire invincible, un navire qui pouvait tout supporter. Le voir aujourd'hui, tracté par l'Abeille Bourbon, comme s'il était handicapé, comme s'il dépendait d'un autre bateau maintenant, comme s'il avait perdu de sa puissance.. c'était insupportable. J'étais stupéfié, je cherchais à comprendre. Un peu affolé aussi, un peu angoissé. C'était un rêve d'enfant qui partait en fumée, la seule chose que je croyais capable de faire face à tout était aujourd'hui ramenée au port en ayant perdu toute sa fierté. Il devait y avoir une explication.
Le lendemain j'allai me renseigner à l'office des navires bretons. J'entrai dans ce bâtiment de taille moyenne qui se voulait moderne, et j’aperçus une jeune fille à l'accueil. Je lui posa donc la question de savoir pourquoi le Tridario rentrait au port, blessé. La jeune fille, très souriante au début, parût tout à coup gênée. Elle détourna le regard, réajusta sa chaise de bureau, et me répondit simplement qu'il y avait eu certains problèmes techniques, sans importance, qui seraient réparés très rapidement.
Je suis d'un naturel curieux, et tout sauf naïf.
Je rentrai chez moi convaincu qu'il y avait quelque chose de louche sous les paroles de cette fille, et retrouvai un peu de courage, persuadé que s'il était arrivé quelque chose au Tridario, ce n'était au moins pas une affaire banale.
Revenir en haut Aller en bas
Tristann
Barman


Messages : 226
Birthday : 02/01/1997
Âge : 19
Où suis-je ? : France; Bretagne; Finistère

MessageSujet: Re: Le Tridario   Lun 20 Fév - 11:46

Le chantier naval de Brest se situe sur le port de commerce. On peut y admirer les planches de bois du "Recouvrance", en travaux aussi, tout comme des bouts de ferraille, des taches d'hydrocarbures... C'est le genre d'endroit que j'adore. Non pas pour son atmosphère ou ses odeurs, mais pour ce que l'on y fait.

Travailler sur de tels navires aussi fiers, imposants et majestueux, doit être tellement enrichissant.

Il y a tout de même quelque chose qui m'a tout de suite choqué quand je suis arrivé au chantier naval : le Tridario n'y était pas. J'avais beau faire des tours autour du bâtiment, chercher dans les moindres recoins, il n'y était pas. Par ailleurs, je me demande encore pourquoi je cherchais dans les recoins... Un navire, ça ne disparaît pas comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://youtube.com/lestestsdekarenos
Antigone
Passager


Messages : 37
Birthday : 23/12/1995
Âge : 20

MessageSujet: Re: Le Tridario   Mar 21 Fév - 22:21

Sauf si.. on le désintègre, on le réduit à néant.. En démontant, morceau par morceau chacune des pièces du bateau. Un navire si énorme.. était-ce possible ? J'essayais d'imaginer au fond de moi plusieurs personnes s'affairant autour d'un tel bateau en tentant de déboîter chacune des pièces. Les larmes me montèrent aux yeux. Non, non, ça aurai été trop compliqué, il devait y avoir une autre explication.

Tout en réfléchissant, je revins sur le pont. J'aimais trop cet endroit, où la mer s'étendait à perte de vue et où on se sentait plus grand, plus haut que la France entière.

Peut-être l'avait-on amené à l'armada de Rouen ? Le Tridario, avec ses belles voiles rouges et sa taille imposante aurait eu tout à fait sa place sur les quais de la Seine..

Toujours accoudé au pont, la tête entre mes mains, fixant l'eau sans la regarder vraiment, j'étais plongé dans mes questions qui restaient sans réponse depuis un bon quart d'heure déjà. Si aspiré par ces réflexions que je faillis ne pas prêter attention au bateau à moteur qui passait en dessous de moi, relativement lentement. J’eus à peine le temps de voir, grâce à mes jumelles, que les deux personnes étant à son bord tentaient de déchiffrer quelque chose qui ressemblait à un plan. L'un tenait un téléphone, mais j'étais trop haut et le vent soufflait trop fort pour pouvoir entendre ce qu'il racontait. Puis l'un eu l'air de vérifier justement que personne ne les observait et il leva la tête vers moi. Il me vit et cria à l'autre d’accélérer, vite ! Après un petit temps d'arrêt et un regard tourné vers moi, l'autre fit chauffer le moteur et le petit canot s'éloigna rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Tridario   Aujourd'hui à 11:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Tridario
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: Le Bateau :: Le Pont Supérieur :: À flot-
Sauter vers: