LEVEZ L'ENCRE
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE

Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'intendant de la mort

Aller en bas 
AuteurMessage
Fredminet
Commandant de Bord
avatar

Messages : 599
Birthday : 22/10/1998
Âge : 20
Où suis-je ? : proche du cortex insulaire souvent

MessageSujet: L'intendant de la mort   Dim 18 Nov - 0:06

Les lumières prirent place progressivement, il pouvait à présent discerner les murs à la décoration douteuse et le mobilier recouvert de paperasse. La pièce était encadrée de vieux parchemins ou d'affiches officielles imprimées sur un papier blanc et brillant décrivant différents accidents mortels, rituels d'embaumement, et des cartes de continents dont l'allure ne lui évoquait rien de familier. Une drôle de sensation, comme un chatouilli, lui parcourait le bras, tandis qu'il essayait de calmer sa respiration et de se souvenir : comment était-il arrivé ici ?
"Bienvenue !"
Ses cervicales se tendirent et son corps se figea aussitôt. Cette courtoisie conventionnelle balancée dans le vide et arrivée jusqu'à ses oreilles lui fit prendre conscience du silence qu'elle avait brisée ; et cette voix, inconnue et faussement enjouée, à qui appartenait-elle ? Il prit son courage à deux mains et s'y accrocha de toute ses forces, les yeux baissés, pour se retourner vers son interlocuteur.
"Asseyez-vous, je vous en prie."
Sans trop comprendre pourquoi, il prit place face à l'étrange énergumène caché derrière le bureau. Celui-ci était curieusement grand, dans le genre gringalet, et sur son dos courbé semblait peser toute la gravité du monde.
Il ouvrit la bouche et coupa sa respiration, tenta de parler mais ne savait trop quoi dire, il sentait ses bégaiements d'antan revenir au galop.
"Comment vous sentez-vous ?"
"J'ai une drôle de sensation dans le bras." répondit-il, sans trop comprendre pourquoi il s'embêtait à répondre plutôt que de s'enquérir de l'identité de l'homme, de l'utilité de ce lieu, et surtout de la raison pour laquelle il n'avait aucun souvenir de son arrivée ici. Les questions le tourmentaient mais une petite voix lui chuchotait au creux de l'oreille que tout était normal dans cette situation absurde.
"C'est souvent le cas après une crise cardiaque fatale. Mais hé !, c'est sûrement une séquelle moins embêtante qu'une migraine éternelle causée par un AVC létal." s'amusa l'homme, avec un air chaleureux et un sourire asymétrique qui se voulait sans doute rassurant.
Il haussa les sourcils.
"Fatale ?"
"Ah, oui, excusez mon manque de professionnalisme, j'en oublie même les présentations ! Bienvenue au purgatoire, je serai votre conseiller pour veiller à ce que tout se passe bien lors de votre transfert."
L'homme lui tendit alors la main, qu'il serra mollement, toute sa force étant concentrée au niveau de son visage qui se crispait lentement : la taille de son front sembla se réduire de moitié sous une compression qui y creusait une multitude de rides inquiètes, ses sourcils se rapprochèrent tellement qu'ils faillirent entrer en collision, ses narines se dilatèrent de manière assez inconcevable, et sa bouche amorça un lent processus d'ouverture tandis que ses yeux luttaient pour quitter leurs orbites et partir vers un monde meilleur.
"Vous allez bien ?"
"Je suis...
"Décédé, oui. Je sais que cela peut faire un choc mais, croyez-en mon expérience, c'est comme déménager au final : on s'en remet plutôt facilement."
L'homme s'affaira, commençant à sortir quelques formulaires d'un tiroir sans faire attention à l'expression béate et au regard abasourdi du macchabée, auxquels il avait le droit avec chaque nouveau venu dans son bureau.


Revenir en haut Aller en bas
 
L'intendant de la mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE :: Le Bateau :: Le Pont Supérieur-
Sauter vers: