LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezla
Passager


Messages : 212
Birthday : 05/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Sur mon balai volant

MessageSujet: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Ven 13 Sep - 22:15



Qui n’a pas contemplé un soir de pleine lune, un personnage,
tantôt sciant du bois,
tantôt faisant de la musique
ou encore dansant avec les étoiles ?

On l’appelle Pierrot.

Il y a très longtemps, Pierrot n’était qu’un rêveur.
Il a quitté la terre pour se réfugier derrière le masque des rêves.
Mais voilà, un jour, Pierrot enlève son masque, transgressant la vie des rêves.
Pierrot rêve à la lune. Il écrit et soupire à la lune.
Il est l’incarnation même du lunatique.
Il est issu de la lune et ne songe qu’à y retourner.
Pierrot, le lunatique ne se plaît pas sur la terre,
Il semble qu’il en soit tombé.
Toute sa vie, il restera dans la lune,
Sa tête est simplement ailleurs.
Pierrot est mélancolique, méditatif, solitaire,
Il est poète, musicien, météorologue…
Pierrot erre entre ciel et poussière, dans la solitude et le silence.
Il a le regard perdu dans les étoiles.

L’imagination peut vagabonder à travers les mondes réels et irréels.


    Nous vous proposons, en coopération avec Yema une petite nouvelle, basée sur un voyage dans le temps !! Voici la présentation, n'hésitez pas à donner votre avis (le début arrive très vite...)



    Bienvenue au cœur de la Révolution Française.

    Le but est d’évoluer au cœur d'un univers confus : le protagoniste rêve, ses notions de temps et d’espace sont donc perturbées. Toutefois, il faut s’efforcer de paraître un maximum réaliste, puisqu’il n’est pas annoncé que le personnage rêve ! Pour cela, il faut s’appuyer sur ce personnage de Pierre, 24 ans (né en 1989), célibataire, rêveur (surnommé « Pierrot la lune ») et victime du mal du siècle. C’est aussi un suiveur, et c’est ainsi qu’il va se retrouver mêlé à l’organisation d’une grande manifestation à Paris, où il habite. Pas de précisions supplémentaires sur le thème de la manif toussa, d’abord pour éviter les prises de positions politiques and cie (pas le but) et puisque tout est antérieur à la nouvelle, cela ne servira pas sauf à la toute fin. Au cours de celle-ci, il y aura un violent accrochage entre trois de ses amis et les forces de l’ordre. Il y sera mêlé et prendra un coup qui le fera tomber tête la première (aïe !) et le plongera dans le coma. C’est celui-ci qui provoquera la rêverie étrange qui sera le cadre de la nouvelle (all right ?).

    L’histoire débute donc deux siècles plus tôt, en 1789.

    Contexte historique : Si le but n’est pas de faire un cours d’histoire, le must serait quand même de coller un max aux événements marquants de la grande capitale à cette époque. Pour un panorama je pense assez approximatif mais sur lequel on peut se baser : la chronologie de cette douce année par mon amie wikipédia, et ceci qui peut nous éclairer un peu davantage sur la révolte d’octobre à laquelle Pierre va être mêlé.
    Refus de Louis XIV de signer l’abolition de la féodalité, crise économique, avec augmentation du prix du pain (treize sous et demis les quatre livres !), élément nutritif fondamental, mènent la population à appeler à la révolte. On critique les manœuvres antirévolutionnaires, surtout celles de la cour. L’arrivée d’un régiment Flamand sur Paris effraie le peuple, qui sous la coupe du Duc Louis-Philippe d’Orléans (fixons donc que c’est lui le fauteur de troubles/leader) dont le secrétaire est Choderlos de Laclos. Toute ressemblance avec des personnages du XXIème siècle connus par Pierrot n’est pas fortuite ! Il peut donc y avoir des assimilations telles que Pierre reconnaisse :

    • En Louis-Philippe d’Orléans son ami Louis Rémant, meneur de la manifestation de 2013 ;
    • En Pierre Choderlos de Laclos le nerveux Pierre Clodene avec qui il n’a en commun que le nom ;
    • En Honoré-Gabriel Riqueti de Mirabeau le troisième des bagarreurs, Gabriel Mureau, qu’il connait bien et qui l’a incité à participer à l’organisation de la manifestation de 2013.

    Entre autres.

    Pierre débarque en 1789 au matin du 4 octobre. L’histoire doit durer sur deux jours, mais il n’est pas impossible d’imaginer que notre jeune homme ne dorme pas (il rêve, tout peut arriver !) et que par exemple, il sorte d’un bar en se disant « tiens mais le soleil se lève alors qu’il se couchait quand je suis rentré dans ce bar ! » (dingue ça.) Et le 5 octobre, il participe à la manifestation des femmes – au choix, déguisé en femme ou non (puisqu’il est nonchalant et suiveur, on peut très bien l’imaginer déguisé par ses potos
    Et parmi la foule des femmes, pourquoi ne pas voir en Margot la jolie Marguerite qui n’est autre que son ex-petite amie du XXIème...

    La nouvelle enfin doit suivre un mouvement d’amplification : au démarrage, Pierre est trimbalé de visites en réunions, traverse les rues, les marchés, les maisons, bref ce que vous voulez, sans rechigner et même avec un certain plaisir. Toutefois, les rencontres successives qu’il va faire vont progressivement le perturber : il va avoir l’impression à la fois de ne pas reconnaître mais de connaître les personnes qu’il croisera sur son chemin. Le but est de finir sur un personnage qui n’est plus du tout nonchalant mais complètement perturbé, en pleine explosion interne : il sait qu’il n’est pas à sa place, il ne sait pas pourquoi il est mêlé à cette Révolution, il prend conscience qu’il rêve en quelque sorte. Et de là il se réveillera de son coma.

_________________


Sens dessus dessous. Sans dessus, sans dessous.
Sens qui se noient, sens qui se perdent.
Se perdre pour mieux se retrouver.
Et écrire pour mieux contempler.


Revenir en haut Aller en bas
http://le-monde-de-tara.forumsactifs.com
What
Commandant de Bord


Messages : 371
Birthday : 08/03/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au pied du Mur.

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Dim 15 Sep - 13:15

ALORS je trouve l'idée hyper cool, vraiment, et je suis super admirative du travail que vous avez fait, c'est beau de réfléchir autant à ce qu'on écrit.

Perso le démarrage m'effraie un peu, mais je me dis que si quelqu'un commence y a des chances que j'aie bien envie de faire partie du truc =) quand j'aurais la foi je ferais un commentaire du poème d'introduction par contre parce qu'y a quelques répétitions qui m'ont un peu gênées mais rien de capital.

Et j'espère que les gens vont se bouger parce que c'est un chouette projet. Ala.

_________________


Mais où va le monde?
- Dans un trou le Mur.

Tendresse et chocolats.
.
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Dim 15 Sep - 13:23

Cool, je suis rassuré que quelqu'un poste enfin sur la barre parce que je commençais à me sentir un peu seul, là ^^'...
Hey, mais ça a l'air trop marrant votre truc !! J'espère que vous avez prévu un joli scénario bien solide, par contre. En tous cas j'aurais bien envie de participer, mais... je n'ai pas trop le temps en prépa >_< ! Bon courage alors =).

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Yema
Passager


Messages : 273
Birthday : 27/05/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Dans les nuages

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Dim 15 Sep - 14:40

Hey hey !

C'est cool que vous trouviez notre petit projet chouette !
En fait, on a déjà écrit un début et Ezla va bientôt le poster mais on voulait savoir si des membres étaient intéressés donc voilà.

Le poème ne vient pas de nous mais on trouvait qu'il collait bien à notre personnage ^^
Merci pour vos commentaires, en espérant que vous participerez à notre nouvelle (T'en fais pas Anaël si tu n'as pas le temps ! Au pire tu pourras suivre l'histoire et dire ce que tu en penses ! ;))

_________________
" Il suffit d'un sourire pour nous dévoiler, d'un mot pour nous peindre. "Anne Barratin
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Commandant de Bord


Messages : 645
Birthday : 22/10/1998
Âge : 18
Où suis-je ? : (...) là.

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Dim 15 Sep - 15:35

Oh c'est cool.

_________________
J'prends ma canne à garder la pêche pour attraper des poissons clowns
Et des casquettes ratons-laveurs, et toutes mes chaussettes assez cools
Des bretzels peace and love et mes patins à glace à la vanille
Des visas à vie pour des paysages sans vis-à-vis
Revenir en haut Aller en bas
Ezla
Passager


Messages : 212
Birthday : 05/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Sur mon balai volant

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Lun 16 Sep - 13:49


    Oh, ça fait plaisir de voir que ça intéresse des gens ;D! Et et, puisque Yema a tout dit, alors reste plus qu'à poster ;p
    Au niveau du style, n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez, mais nous avons essayé de jouer sur un style flou, environnement qui paraît étrange, phrases plutôt courtes ou scandées par les virgules, pour donner une certaine régularité hypnotico-ensommeillée. Les répétitions sont volontaires (sans donner dans le lourdingue, peut-être à modifier si cette impression est donnée), et procurent une image un peu cyclique de la construction du récit, tout en accentuant le côté perdu dans lequel se trouve le narrateur. Pierrot est pour le moment assez naïf dans sa façon de regarder autour de lui, ses émotions ne transpirent pas tellement à travers l'écriture sauf justement pour ce côté déboussolé.
    Voilà pour la théorie ^^. Et voilà pour la pratique :

    _____Il ouvrit un œil, puis deux et les referma aussitôt. Ouille. Mal de crâne. Il n’avait pourtant rien fait d’extraordinaire la veille au soir... Il essaya de s’en souvenir, mais n’y parvint pas. La douleur passée, il se releva plus doucement, les cheveux ébouriffés, les coudes en support instable dans sa position assise, avant de se rendre compte qu’il n’était pas plus en danger qu’un lapin dans son terrier. Il soupira de soulagement. Il avait dû faire un mauvais rêve. Il se redressa pour de bon, bailla, s’étira, frotta ses yeux avec nonchalance et essaya de se souvenir. Il n’y parvenait toujours pas. Il renonça, bailla de nouveau, et posa les pieds à terre. Dehors, le soleil brillait. Quel jour était-on ? Il ne s’en souvenait pas. La chambre où il se trouvait était située sous les toits, et le plancher grinça alors qu’il se levait avec peine. Deux lits jouxtaient le sien, l’un était vide, les draps rapiécés rabattus en vrac au bout du lit, l’autre était toujours occupé par un bienheureux ronfleur. Il s’en approcha avec une discrétion toute aussi improbable que le parquet était grinçant. L’homme se retourna dans son lit en marmonnant. La quarantaine, son visage imposant était marqué par les cicatrices. Il ne le reconnaissait pas mais la tentation fut forte de le réveiller brutalement. Il n’eut pas à se poser plus longtemps la question de le faire ou non ; Au dehors éclatèrent des cris. Il se précipita à la fenêtre et l’ouvrit en grand. Les cris résonnèrent dans la chambrée.

    - Oh, Pierrot ! Que se passe-t-il ?

    _____Le dormeur était debout, les yeux bouffis de sommeil. Penché à la fenêtre, Pierre regardait les passants aller et venir, s’interpeller et crier des phrases qui s’entremêlaient et devenaient de ce fait totalement incompréhensibles. Pourquoi y avait-il tant de monde pour un… Quel jour était-on déjà ? Pierre ne parvenait toujours pas à s’en souvenir. Il haussa les épaules, ce n’était pas la première fois qu’il oubliait la date du jour ! A cet instant, la porte de la chambre s’ouvrit à toute volée.

    - Honoré ! On n’attend plus que toi !

    _____L’homme en question se retourna vers son camarade avec un signe de tête appuyé.

    - Alors, décidé ? Tu descends de ta lune pour nous Pierrot ? La réunion va bientôt commencer.

    _____L’intéressé acquiesça d’un air peu assuré sous les rires de ses interlocuteurs. La réunion ! Laquelle déjà ? Malgré son trouble de mémoire, Pierre faisait confiance à ses camarades.

    - Allez, tu nous rejoindras cette après-midi. Et si tu en as le courage, tu peux toujours passer devant l’Assemblée ce matin, tu sais bien comment y rentrer maintenant.

    _____Pierre acquiesça de nouveau, tandis que les deux hommes sortaient en parlant haut et fort.

_________________


Sens dessus dessous. Sans dessus, sans dessous.
Sens qui se noient, sens qui se perdent.
Se perdre pour mieux se retrouver.
Et écrire pour mieux contempler.


Revenir en haut Aller en bas
http://le-monde-de-tara.forumsactifs.com
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Mar 17 Sep - 14:19

Hello !

Alors j'adore le thème et j'aimerais y participer.

Vous avez effectivement bien bossé et il faut espérer que la suite reflète cela. L'idée du rêve et celle de la révolution française me plaisent et cela me donnera l'occasion de réviser cette charmante période de notre histoire o/

Cependant, je ne trouve pas le style flou. Je le trouve vraiment rapide, saccadé, pas toujours agréable à suivre, surtout au début en fait. Effectivement, on a aucune impression qu'il rêve mais j'ai l'impression que c'est la réalité que tu décris et qu'il se sent plutôt bien, si ce n'est peut-être un peu endormi seulement. Je n'ai pas l'impression que ça reflète justement l'idée que je m'étais faite du personnage. Je pensais vraiment que l'univers dans lequel il bougerait serait plus confus mais je ne trouve pas que ça soit le cas pour l'instant. Il manquerait peut-être un brin de fantaisie et un ton moins dur mais sinon je n'ai rien à dire de spécial.

J'attendrai peut-être un peu pour poster la suite parce que je ne me sens pas encore à l'aise avec le ton choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Yema
Passager


Messages : 273
Birthday : 27/05/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Dans les nuages

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Sam 28 Sep - 15:10

Hey, hey, hey !

Merci pour ton petit commentaire Lya, au moins nous avons des critiques et ça va nous permettre de rebosser sur le premier poste. Bon. Je vais y travailler, parce que ma chère Ezla est débordée ;p
Sérieusement, je vois ce qui ne va pas, ce qui manque etc. J'essaie de faire ça demain mais je ne promets rien (on ne sait jamais quand je dis quelque chose je ne le fais jamais dans les temps x))

En tout cas, j'espère que ça va motiver les chers membres de cet équipage car pour l'instant tout le monde dort ! A juste titre, je pense.

Bref, a la river dorchy

EDIT: Flemme de répondre à mon propre message ^^'

Hem. Alors, j'ai tenté de modifier quelques trucs dans le début d'Ezla mais Lyadrielle je suis désolée je ne vois pas ce dont tu veux parler quand tu dis que l'univers n'est pas confus. En effet, au début notre petit Pierrot croit qu'il se trouve dans la réalité comme tout rêve qui se respecte. Ce sera au fur et à mesure de sa superbe aventure qu'il va prendre conscience qu'il ne vient pas de la même époque en quelque sorte. De là prendra fin son rêve. C'est censé le perturber (Il va devenir fou dingue. Bon, peut-être pas à ce point mais ça tend vers ce but...)
Surtout si je dis des bêtises Ezla, tu me corriges. ^^

Après que tu trouves que le texte manque de fantaisie, je crois ne pas me montrer en te disant que cela arrivera par la suite. là, il vient juste de "débarquer" dans cet univers qu'est la révolution. En tout cas, j'espère que le prochain le fera. (Peut-être que ce sera moi d'ailleurs mais je n'ai pas encore commencé)
Libre à toi si tu veux d'écrire une suite dans le style que tu voulais et on avisera. Nous sommes tous ouverts d'esprits et je ne pense pas que cela gênera Ezla (ou moi) que tu changes un peu le style. On peut très bien s'adapter. Enfin bref, voilà j'ai fini mon speech.

A la prochaine. J'espère que quelqu'un lira ce message parce que je me sens un peu seule pour le moment ... ^^'

_________________
" Il suffit d'un sourire pour nous dévoiler, d'un mot pour nous peindre. "Anne Barratin
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 468
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Ven 4 Oct - 20:14

Mais si on vous lit (et on approuve) ! Même si je ne réponds pas pour répéter tous les autres ("Trop bonne idées ! Merci de créer un peu de mouvement sur le navire !"). Je vous soutiens (moralement) et viendrais sauter à pieds joints dans vos rêveries dans une période de temps indéterminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Yema
Passager


Messages : 273
Birthday : 27/05/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Dans les nuages

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Lun 4 Nov - 8:35

Tadaaaam ! Voilà la suite ! (Après quelques corrections et tout et tout par d'autres membres, Ezla uniquement, en fait x) Ce en quoi je le suis très reconnaissante ;))


D’abord, il ne sut quoi faire. Devait-il aller rejoindre ses deux … amis ? Ou faire comme s’il n’avait rien entendu ?
La réunion. Ce mot résonna dans l’esprit de Pierre comme une chose incroyable, un lingot d’or, un arc-en-ciel, un souhait, une légende, un projet, une promesse, un espoir.
Sans réellement s’en rendre compte, Pierre sortit de la maison. Il y en avait du monde pour un … Et zut ! Toujours pas moyen de se souvenir de la date du jour !
La rue était « vivante ». Des passants parlaient à voix haute et faisaient de grands gestes, d’autres avaient sorti des chaises et philosophaient sur les événements que subissait le pays. Des femmes avec des paniers remplis de fruits, légumes, journaux et autres objets murmuraient leurs paroles et souriaient quand l’une ou l’autre parlait – ce qui les rendaient d’autant plus incroyables, comment faisaient-elles pour se comprendre dans un tel brouhaha ? –, elles marchaient donc tranquillement. Des enfants couraient, riaient, jouaient autour des adultes qui, de temps en temps, leur faisaient une réflexion sur leur tenue, les attrapant par la manche ou, pour les plus énervés, par le col de leur habit. Les enfants se calmaient alors quelques secondes pour reprendre aussitôt leurs jeux bruyants. Le regard énigmatique qu'une jeune femme porta sur Pierrot –puisque c’est ainsi que tous ses amis l’appelaient– le tira de sa contemplation et lui fit comprendre que quelque chose n’allait pas. Il réfléchit, parut ne pas saisir ce que voulait lui dire la jeune femme à travers ce regard, se gratta la tête, le menton … Puis surgit l’évidence. Il paniqua quelques instants en se disant qu’il ne s’était pas habillé pour sortir ! Alors qu’il voulut courir pour retourner dans sa chambre, il comprit qu’il était convenablement habillé en se tâtant le torse.
Étrange. Il avait dû réfléchir plus longtemps que prévu et s’était lavé et habillé machinalement avant de passer le pas de la porte. Très étrange. Pierrot ne savait pas qu’il pouvait réagir comme un … Le terme qu’il voulut employer lui échappa, il disparut presque aussi vite qu’il était apparu dans son esprit, éphémère, telle une étoile filante brisant la tranquillité de la nuit.    
Il reporta son regard où était la jeune femme mais elle avait disparu. Pierrot ne tenta pas de la retrouver car la rue était devenue plus dense. Comment pouvait-il y avoir eu  autant de monde en quelques instants ?



Bon, bon, bon, les amis. Je crois que pour le fantaisie, je n'ai pas assuré. Désolée Lyadrielle !
Si vous avez des remarques et autres commentaires n'hésitez pas !
Et qui veut bien se lancer pour la suite ?

_________________
" Il suffit d'un sourire pour nous dévoiler, d'un mot pour nous peindre. "Anne Barratin


Dernière édition par Yema le Mar 8 Juil - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Dim 6 Juil - 16:10

_____Yeah, j'aime bien le changement définitif de prénom, ça fait vraiment suiveur. Par contre j'ai l'impression qu'il manque des éléments dans le scénario (il faudrait donner une ligne pour la suite) ; par exemple comment est-ce qu'on rencontre les grands noms comme Louis-Philippe d’Orléans et tout le tralala. Mes connaissances historiques étant loin d'être parfaites, il est possible que je raconte pas mal de bêtises donc n'hésitez pas à me reprendre ^^.

_____Un petit groupe de parisiens braillards passa devant Pierrot qui les suivit. Il essaya de comprendre ce qu'ils disaient mais ils articulaient mal, et avec tout ce bruit... Il les voyait parler mais ne les entendait pas. Ils étaient assis dans une sorte de salle de conférence grande avec des fenêtres disproportionnés, un lustre qui pendait au plafond version renaissance, des canapés rouges et blancs et une table ovale autour de laquelle ils discutaient. Ils avaient la mine très sévère et scandalisée, ils parlaient du prix du pain ou quelque chose comme ça.

"-Tu n'es pas d'accord, Pierrot ?

_____L'intéressé sursauta. La personne qui lui avait parlé portait une longue robe grise-bleue et des collants rouges assortis avec la couleur de ses manches criardes. Ses cheveux étaient blancs et fantomatiques. Une perruque. Elle le regardait avec insistance, les yeux plissés. Son visage était un peu sale et mal rasé, mais pas moins sévère, tout comme sa voix. Pierrot se dit qu'il avait plutôt intérêt à être d'accord, ce qui sembla satisfaire son interlocuteur. Ce dernier reporta son attention sur les autres. L'assemblée, uniquement constituée d'hommes, regroupait une poignée d'individus qui portaient tous des robes avec des collants.

"-Il faut se dépêcher.", continua l'homme. "Organisons-nous vite." Puis il se tourna vers Pierrot : "Séparons-nous."

_____Pierrot ne voulait pas être séparé. Il suivit son ami. Ils marchèrent longtemps. Louis lui parla beaucoup, mais Pierrot n'écoutait pas, ou vaguement. Et puis il oubliait. Il avait un certain charisme. La manière dont il attirait l'attention sur lui, dans la rue, pour parler aux foules. Pierrot l'admirait beaucoup. Il le suivait avec curiosité, hochait la tête lorsqu'il prononçait un discours, toujours avec sa voix seule, une voix très convaincante. Ils visitèrent plusieurs maisons habitées par des gens importants. Il le voyait parce que ces maisons à colombages, elles étaient rares et chères, à Paris. Et l'intérieur, toujours riche, élégamment meublé avec des lits et des chaises d'époque, style Louis 16. Louis convainquait de plus en plus de monde à sa suite, organisait sa manifestation. Ça se passait tout seul. Ils se retrouvèrent dans un bar, ou plutôt un restaurant. Il était tard, et Louis n'avait pas fini de conspirer avec ses collaborateurs.

"-Demain tu participes à la marche ?", lui demanda son ami.

_____Pierrot réfléchit. Marcher ? Oui, ça, il savait faire. Pourquoi pas ? Il trouvait ça agréable.

"-Il faudra que tu te déguises en femme.", insista-t-il.

_____Il hésita. Mais, il allait être ridicule, déguisé en femme.

"-Il y a déjà beaucoup de messieurs qui ont décidé de le faire.
-Oui, pourquoi pas ?"

_____Son ami le gratifia d'une tape sur l'épaule puis l'embrassa, tout sourire :

"-Je savais que je pouvais compter sur toi."


Si vous avez des commentaires n'hésitez pas !

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.



Dernière édition par Anaël le Mar 8 Juil - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yema
Passager


Messages : 273
Birthday : 27/05/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Dans les nuages

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Mar 8 Juil - 10:47

Yeeeaaah ! Merci Anaël de te joindre à nous !
Alors, ton texte m'a obligée à me remettre dans le projet qu'Ezla et moi avions en tête. Laisse-moi déjà te dire que je ne suis pas très cultivée non plus sur les différentes personnalités qu'Ezla a nommées. Donc pas d’inquiétudes fais comme tu le sens ou alors, quand Ezla pointera le bout de son nez, elle te l'expliquera
Ton texte est très bien. Comme toujours, j'adore ton style ! J'ai juste quelques petites questions. Comment Pierrot a réussi à passer de la rue en face de chez lui à cette réunion ? J'avoue avoir été un peu perdue et si tu l'as fait exprès, je crois que notre charmant personnage devrait l'être également. Et cette remarque en a engendré une autre, bien que j'adore ton style d'écriture, je n'ai pas retrouvé le thème de la rêverie. Pierrot rêve, il est un peu déboussolé, perdu. Il ne comprend pas toujours ce qu'il lui arrive et ne sait pas comment réagir. Tu l'as bien utilisé dans la deuxième partie de ton texte au moment où il parle avec le dit Louis. (J'aime beaucoup le dialogue en passant !) Est-ce volontaire ou pas ?
Voilà voilà. Après je ne suis pas parfaite et j'ai encore beaucoup de chemin à faire. N'hésite pas à me dire ce que tu en penses et à défendre ton point de vue !

_________________
" Il suffit d'un sourire pour nous dévoiler, d'un mot pour nous peindre. "Anne Barratin
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Mar 8 Juil - 14:08

_____Alors, pour Pierrot j'ai essayé de suivre les directives de notre amie en commun, c'est-à-dire qu'au début il suit sans trop se poser de questions et y prend même un certain plaisir. Ce n'est qu'au bout d'un certain temps qu'il se rend compte que quelque chose ne va pas ^^. Ensuite les nombreuses ellipses sont là parce que, d'après ma propre expérience de ce genre de rêves, les scènes s'enchaînent sans transition, sans véritable logique et le rêveur trouve ne s'en inquiète pas outre mesure. Pierrot rêve, c'est pour ça qu'il passe directement de la rue en face de chez lui à cette réunion ! Mais peut-être que je l'ai mal rendu si ce n'est pas ce que tu as compris... Je veux bien retravailler ça si besoin : ).

_____Je pense qu'un rêveur n'est pas forcément déboussolé et perdu, ça dépend du rêve. En fait tant que tu ne cauchemardes pas tu acceptes les bizarreries comme si elles étaient normales et tu es trop fatiguée pour te poser des questions ;p ! Mais c'est sûr que nous avons tous notre propre vision des choses... Et puis y'a la frontière pas forcément très nette entre le rêve et le cauchemar : Je pense que le cauchemar, c'est là où tu es angoissée, mais pas dans le rêve. Tu as le droit de ne pas être d'accord bien sûr et si tu veux je peux essayer de rajouter un champ lexical du fantastique et du rêve, ça modifiera l'ambiance dans ton sens.

_____Enfin le dialogue est là pour illustrer le caractère suiveur de Pierre, et au passage on comprend qu'il n'a absolument aucune idée de ce qu'il est en train de faire. Donc en un sens il est totalement perdu mais il ne s'en inquiète pas, il trouve ça normal, en fait (!). <-Rêve. Bref c'est comme tu as dit quoi : ).

_____Merci des compliments \o/ !

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Yema
Passager


Messages : 273
Birthday : 27/05/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Dans les nuages

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Mar 8 Juil - 20:46

Aaaaah .... Je comprends mieux maintenant ! Et oui, je trouve que tu as vraiment bien écrit le fait que c'était un suiveur donc pas de soucis à ce niveau là. Et tu as raison. J'avoue que dans un rêve on ne se rend pas forcément compte de ce qu'il se passe et le changement d'un lieu à un autre ne semble pas le moins du monde nous déranger. Donc parfait. Peut-être juste effectivement rajouter quelques passages rappelant le monde du rêve mais tu m'as convaincue donc sens-toi libre de faire ce qu'il te plaît !
Et merci encore pour avoir écrit une suite

_________________
" Il suffit d'un sourire pour nous dévoiler, d'un mot pour nous peindre. "Anne Barratin
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Mar 8 Juil - 21:37

Mais je t'en prie, j'avais dit que je le ferai de toutes façons : ).

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)   Aujourd'hui à 5:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierrot (oui, manque d'inspiration pour le titre voilààà ♪)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: Le Bateau :: La Barre-
Sauter vers: