LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [STICHO] Noël en Famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristann
Barman


Messages : 226
Birthday : 02/01/1997
Âge : 19
Où suis-je ? : France; Bretagne; Finistère

MessageSujet: [STICHO] Noël en Famille   Jeu 27 Déc - 10:07

Les cloches sonnent, il est à présent 20h00... Un silence sur la ville...Mais pas un silence comme les autres.
En effet, il y a toujours un "bruit de fond", d'ordinaire; mais là, rien du tout. Un vrai silence, un silence de mort. En ce jour si spécial, je ne trouve pas ça normal. Pour un 25 décembre, je dois bien avouer que c'est assez sinistre.
Le silence s'est transformé : c'est un silence tendu, un silence qui attend. Et moi aussi j’attends. J'attends l'heure fatidique, prête devant le sapin et les cadeaux. Dehors, les flocons tombent doucement. Mes invités vont arriver, ils sont sûrement un peu retardés à cause de la neige! Il est vrai que cette année, elle est aussi abondante que l'eau dans un océan. Oui, un océan blanc, c'est exactement ça ; un océan silencieux.  C'est tellement beau que ça me donne envie d'enfiler un manteau et de me jeter dehors pour faire des boules de neige. Une odeur de brûlé atteint mes narines, et je me souviens de ce que j'ai préparé. Oubliant l'océan dehors, je file dans la cuisine pour sortir du four un bout de charbon rond. Et voilà, comme d'habitude j'avais brûlé le repas. Ça fait quatre ans que je fais la gaffe, ils sont habitués... Enfin, vu le temps que j'ai passé dessus, c'est dommage... Je fais rapidement le tour de la maison pour vérifier si j'ai bien tout préparé: j'ai déjà raté le repas, pas question que je fasse une autre bêtise ! J'ai toujours pas mis la table, et j'ai oublié d'allumer le chauffage…
Un coup de klaxon dans la cour : zut, ils arrivent déjà, et rien n'est prêt… Le temps que je fasse le moindre geste, la porte s'ouvre et Mamie entre en trombe dans la maison, suivie de tous les autres. Bisou Mamie, bisou Papi... Je regarde le petit neveu déposer son manteau trempé sur la table propre. J'ai à peine le temps de dire quelque chose; mon frère se charge immédiatement de l'engueuler. Après tout, ça prouve qu’il n’a pas remarqué que la table n’est pas prête. Mais ma mère l'a vu, et soupire, l'air désespérée. Mon père tapote sur l'épaule de ma mère en disant: "C’est pas grave, reste zen hein. Tu sais bien que c'est tous les ans comme ça!"
J'avais envie de m'enterrer dans la neige pour ne pas être là. Mais pas le temps de rêvasser : ma mère m'engueule. "Quand feras-tu un Noël convenable, où tout sera en ordre?" me crie-t-elle. "Le jour où tu crieras pas !" lui répondis-je. Aïe : c'était une erreur. Le visage de ma mère s’empourpre de colère. On aurait dit une brique ronde et rouge sur un corps humain. Mais je crois que je vais éviter de lui faire la comparaison !
Heureusement, Mamie s'interpose au bon moment en s'écriant: "Enfin, les enfants! C'est Noël! On ne s'engueule pas un jour pareil!". Ma tante arrive aussi et dit : "Venez donc regarder les jeunes ouvrir leurs cadeaux !"
Le papier cadeau volait déjà, et mon neveu nous fonçait dessus sur un vélo à roulettes. Sans qu'on les ait vus, les gosses s'étaient déjà précipités sur les paquets qu'ils ouvraient avec des étincelles de curiosité et d'excitation dans les yeux. Soudain, mon père s'approche de moi, un paquet dans la main. Il était petit, carré, et emballé dans un papier rouge vif. "C'est pour toi", m'annonce-t-il avec un grand sourire.
Je retire avec finesse le papier cadeau, et découvre un écrin noir, avec des dorures. Je me tourne vers mon père pour lui demander ce que c'est; il me lance un sec "ouvre!". J'en découvre le couvercle, et y découvre une magnifique bague en or surmontée d'une grappe de petits diamants, saphirs, rubis et émeraudes. Emerveillée, je bafouille un "merci", sans perdre des yeux le magnifique bijou. Ce truc doit valoir une fortune!! J'hésitais presque à la mettre, au vu du prix qu'elle a dû coûter.  "WAAAAAAAAAAH! s'écrie ma nièce en arrivant en courant. Oh mazette! Ils se sont pas foutus de toi!" En effet, je n'avais toujours pas compris pourquoi ils me l'ont offerte. Alors je demande: "Mais... euh... pourquoi m'avoir fait un tel cadeau? Vous avez dû vous ruiner!".
"Nous ruiner ? Non... Tu n'imagines pas la fortune dont tu pourrais hériter..." Abasourdie par la nouvelle, je reste bouche bée. Je ne pensais pas qu'on puisse nous cacher une telle fortune ! "EH OH! crie ma nièce. Moi aussi j'veux hériter hein!" "Toi, t'est trop jeune" lui répondis-je. "Tais-toi un peu! dit ma deuxième nièce en donnant un coup de coude à sa soeur. Tu t'en fous de l'héritage! C'est Noël, merde!" "T'as raison ! Tu nous danses Gangnam Style sur Just Dance 4 ?" lui répond-elle. Et de ce pas, elles filent devant la télé et se mettent en place pour danser.


Dernière édition par Tristann le Ven 28 Déc - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://youtube.com/lestestsdekarenos
Modjita
Passager


Messages : 168
Birthday : 17/12/1998
Âge : 17
Où suis-je ? : La tête sous l'oreiller

MessageSujet: Re: [STICHO] Noël en Famille   Ven 28 Déc - 18:26

ligne 9, 2ème mot : ans, sans le d
ça a assez de sens finalement...
Revenir en haut Aller en bas
 
[STICHO] Noël en Famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: Le Bateau :: La Bibliothèque-
Sauter vers: