LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lyssa, facettes et réalités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Lyssa, facettes et réalités   Sam 24 Nov - 11:31

_____La ville s'étend modestement devant moi : Je vois de petites constructions entassées autour de la place centrale, des palissades attaquées par le temps qui entourent des maisonnettes et quelques champs qui se remettent doucement de l'hiver. A l'arrière se trouve une grande forêt qui appartient au roi, et un petit ruisseau traversé d'un pont me sépare de l'entrée. Je traverse avec inquiétude, prête à voir surgir un douanier à tout moment, mais rien ne change. La vie semble figée, par ici, comme si l'activité des villageois était restée à l'abri dans les confortables couvertures du sommeil. J'entre dans la ville aussi facilement que j'ai traversé la rivière, et le calme suspect finit d'alerter mes sens. Les volets sont clos. Les étables vides. J'entraperçois un chat qui disparaît furtivement dans un coin de rue, et je sens comme une ombre menaçante me surplomber. Je sens une présence. Quelqu'un m'observe, quelque part. Je ne suis pas seule.

_____Je m'avance avec prudence vers la place centrale. A ma droite, de la place du marché me parvient une désagréable odeur de poisson avarié, et les lieux anormalement vides commencent à m'oppresser de façon obsédante. Je sens le danger. Ma main gauche me picote désagréablement et je sens des fourmis me parcourir la nuque. Mon dos se refroidit et je commence à frémir...

_____Devant moi, la place du village est tout aussi vide que le reste. J'entends des murmures qui viennent de nulle part, des fantômes qui m'accueillent avec désapprobation. J'entends des volets grincer, dernier avertissement qui m'invite à déguerpir... Soudain, une ombre se dessine, j'entends quelqu'un trottiner. Sa douce voix chante une chansonnette d'enfant, et je plisse les yeux pour mieux la distinguer :

«-Dans un village abandonné,
Une fille vient fouiner,
Elle ne veut pas partir,
Elle y vient pour y mourir...
»

_____Je connais cette chanson. C'est un de nos poètes qui l'avait composée. On la récitait quand on était enfant... ça parle d'une jeune fille qui retourne dans le village de son enfance pour le voir désolé et abandonné. Elle cherche à savoir ce qu'il s'est passé mais tout lui demande de s'enfuir. Elle ne le fait pas, et à la fin de l'histoire, elle se fait tuer par les fantômes de ses anciens camarades qui lui en veulent d'avoir abandonné le village. Cela m'intrigue. Je me dirige vers la silhouette sautillante :

«-Hé, petit, qu'est-ce qu'il s'est passé, ici ? »

_____Le jeune homme fait un mouvement de recul, mais je le rattrape et le prends par la manche du haillon qu'il porte en guise de vêtement, ce qui lui arrache un cri de peur :

«-Chut, calme-toi, je ne vais pas te faire de mal...
-Vous n'êtes pas un voleur ?
-Un voleur ?
-C'est des brigands qui ont fait ça ! Vous n'êtes pas un brigand, dîtes ? »

_____Je regarde autour de moi pour voir des murs calcinés et le sol piétiné. Ici et là, on voit encore les traces sanglantes d'un regrettable combat.

«-Qui ont fait quoi ?
-Ils sont venus pour piller le village ! Méchants ! ... Dîtes-moi... vous n'êtes pas un méchant, hein ?
-Non, je suis une gentille. Viens, je vais te ramener chez tes parents. »

_____Le gamin me regarde avec un soupçon d'espoir puis me dit tristement :

«-Papa et maman sont partis. Le forgeron il a dit qu'ils ne reviendront pas. »

_____Des volets s'ouvrent. Une rumeur s'élève. Pour la première fois, une odeur de putréfaction m'arrive à la narine, et je grimace en comprenant que des cadavres doivent encore joncher le sol. Une attaque de bandits. Plus personne n'ose faire quoi que ce soit. Des cadavres à enterrer. Un orphelin avant l'heure. Cette fois-ci, ce n'est pas un rêve, ce n'est pas une illusion, c'est la réalité.

_____Les villageois m'ont décrit le chemin jusque chez le chantelier. Ils ne m'ont pas accompagnée parce que c'est trop dangereux et parce qu'ils préfèrent rester cloîtrés chez eux en attendant l'intervention du roi ou d'une quelconque autorité. Le jeune homme a voulu me suivre, mais le forgeron l'en a empêché. Je suis donc seule dans cette sombre forêt. Non loin de là se dessine une petite cabane. Des fenêtres, une cheminée, une porte plus ou moins miteuse et un tapis de pierres tout autour ; pas de doutes : c'est la demeure d'Aldare le barde. Précautionneusement, je traverse le tapis de pierres et frappe à la porte avant d'entrer. Faiblement éclairé à la lueur d'une bougie et du feu de cheminée, le minuscule intérieur m'accueille avec sobriété : une table, une étagère bourrée de livre qui semble prête à tomber en poussière, un lit défait plutôt inhospitalier, des murs nus, à l'exception d'un petit portrait que je distingue à peine et enfin un bureau encombré auprès duquel travaille un barde surpris.

Action : S'approcher du barde avec précaution.
Intentions : Lui parler pour comprendre ce qu'il se passe et savoir quoi faire =).

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.



Dernière édition par Anaël le Sam 26 Juil - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Lun 24 Déc - 1:42

Aldare sursauta. Il n'attendait personne de spécial aujourd'hui. Attelé à son travail du jour : réhabiliter les enluminures des livres du siècle d'Or, il s'éveilla difficilement. La jeune femme devant lui paraissait sortir tout droit de ses contes favoris quand il était enfant : ceux où il fallait sauver la princesse et ceux dans lesquels il s'imaginait la sauver.

Elle femme avait fière allure et se maintenait droite à la façon des héritiers de prestigieuses lignées. Cette fille-là était noble, il en aurait mis sa main au feu. Pour avoir étudié toute l'histoire de son royaume, il n'en doutait pas une seconde. Il l'observa un court instant, tentant en vain de trouver de quelle maison elle était issue mais les insignes discrets qu'elle portait ne lui disaient rien du tout. Étrange.

- Bienvenue en mon humble demeure gente dame. Je suis sincèrement désolée de me présenter ainsi devant vous. Je ne m'étais pas préparé à une venue si... singulière. D'où venez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Ven 22 Fév - 14:26

PERSONNAGES PRÉSENTS : Chaapô Pouinttü

_____Le barde hocha la tête, le visage grave, digérant lentement les informations que je lui avais données. Il n'eut pas l'air spécialement surpris, un peu comme s'il était déjà au courant, un peu comme s'il s'y attendait, en quelques sortes. Il finit par se lever et me proposa du thé que j'acceptai volontier.

_____Soudain, je l'entendis crier et tomber à la renverse, effrayé par je ne sais quelle apparition. Je me levai calmement et le vis à terre, une petite créature haute comme trois pommes s'agitant sur son ventre. Je plisse des yeux en entendant sa petite voix de souris qui, en d'autres circonstances, aurait tout à fait pu être comique : nous étions en la présence d'un farfadet, ces petites créatures des bois dont on entend parler dans les livres... Que pouvait-il bien faire ici ?

_____Le barde se remit de ses émotions et se rassit lentement, estomaqué :

-"Qui... qui êtes-vous ?", finit-il par articulé.

_____Cette fois-ci, la voix de souris du farfadet m'arracha un sourire, mais il parlait si vite que le barde dut le reprendre à plusieurs reprises :

-"Euh, attends... une chose à la fois !"

_____Apparemment, ce farfadet était une farfadette, maudite qui plus est, à la recherche de la plume de faucon qui lui permettrait de retrouver son âme. Je souris, séduite par le personnage.

_____Le barde finit par retrouver son calme et secoua vivement la tête avant de nous dire ce qu'il savait, avant de me donner ce pourquoi j'étais venue...

Action : Adopter une attitude noble qui consiste à ne rien faire
Intentions : Ecouter ce que le barde a à dire puis aviser.

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.



Dernière édition par Anaël le Sam 26 Juil - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Dim 24 Fév - 1:45

PERSONNAGES PRÉSENTS : Chaapô Pouinttü

Aldare n'avait pas été si surpris par la requête de la jeune fille. Il avait en effet entendu parler d'elle et, même s'il avait quelque peu pâli face à son très court récit, il avait vite repris des couleurs face à ce calme et cette puissance qui émanaient de Lyssa.

Quand la petite farfadette était entrée, il en avait perdu tous ses moyens. Marmonnant quelques "ne jamais être étonné" et se relevant tant bien que mal, il accueillit poliment la farfadette et parla quelques instants avec elle. Perdant vite le fil de la conversation, il s'assit : " Euh, attends... une chose à la fois. Je m'occupe de toi très vite !".

Il se reconcentra donc sur Lyssa qui semblait attendre quelque chose. Aldare se retourna et fouilla parmi ses papiers. Après quelques instants, il trouva enfin ce qu'il voulait : une lettre dont le cachet avait disparu. Il demanda à Lyssa de s'approcher et lui donna ce qu'il avait trouvé : "Cette lettre vous sera certainement utile. J'y ai rajouté quelques annotations afin de vous aider. Je ne dévoilerai jamais rien, soyez-en sure.".

Il s'arrêta un court instant avant de donner un autre objet à Lyssa. La jeune fille en fut d'ailleurs bien décontenancée : "On m'a dit de donner ceci à la prochaine personne me demandant de l'aider dans ses recherches", fit Aldare en donnant à Lyssa un collier de perles qui avait apparemment servi.

Avisant la petite farfadette, le chantelier s'approcha de Lyssa pour lui chuchoter à l'oreille : "Voici ce que cette personne m'a dit : donnez ce collier à celle qui cherchera, elle saura en faire bon usage".

Aldare s'écarta et rangea ses papiers avant de reprendre :

"Un peu de thé ?"
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Dim 24 Fév - 12:02

PERSONNAGES PRÉSENTS : Chaapô Pouinttü

-"Approche.", me dit soudain le barde après avoir fouillé longuement dans ses affaires, oubliant toute forme de politesse.

_____Curieuse et méfiante, j'obéis en silence puis esquissa un geste de recul lorsqu'il me tendit une lettre un peu jaunie par le temps. Je le regardai avec incompréhension.

-"Cette lettre vous sera certainement utile. J'y ai rajouté quelques annotations afin de vous aider."

_____J'hésitai un court instant : qu'y avait-il dans cette lettre, était-ce un piège ? Ma rivière en argent restait obstinément silencieuse, mais j'avais toujours peur de quelque chose, comme si la tournure des évènements en elle-même était menaçante...

-"Je ne dévoilerai jamais rien, soyez-en sûre.", rajouta-t-il sur le ton de la confidence, comme si cette lettre refermait quelques lourds secrets.

_____Lentement, je m'emparai de cet étrange et inattendu bout de papier. Il n'y avait pas de cachet. Je l'approchai doucement de moi. Mon collier de perles ne réagissant toujours pas, je décidai de faire confiance au barde et entreprenais de l'ouvrir lorsqu'il me tendit un nouvel objet :

-"On m'a dit de donner ceci à la prochaine personne me demandant de l'aider dans ses recherches", dit-il, me stoppant net.

_____Un collier de perles ? Poussiéreux et abîmé par endroits, le bijou n'en était pas laid pour autant avec ses petites billes douces et lumineuses. Je le pris et le soupesai de ma main gauche, il semblait faire son poids. Alors que je l'enroulais autour de mon poignet, le barde se rapprocha et me chuchota quelque chose. Cela devenait de plus en plus intriguant... Malgré mon regard interrogateur, il s'éloigna, l'air de rien et me proposa de nouveau du thé, et il me sembla presque le voir me faire un rapide clin d'oeil.

_____Je hochai la tête, décontenancée : ça devait être mon imagination. Le collier de perles enroulé autour de mon poignet gauche, je me concentrai de nouveau sur la lettre. J'hésitai encore un instant puis la curiosité prit le dessus et je finis par l'ouvrir.

Action : Ouvrir la lettre
Intentions : Lire la lettre

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.



Dernière édition par Anaël le Sam 26 Juil - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Sam 4 Mai - 23:13

PERSONNAGES PRÉSENTS : Chaapô Pouinttü

La lettre révélait des choses étonnantes : des faits récents et violents y étaient décrits et une carte avait été dessinée. La jeune fille put reconnaître quelques annotations du barde : Ce dernier lui avait indiqué le nom des villes qu'il avait identifiées. Lyssa reconnut alors totalement l'endroit. Devait-elle s'en inquiéter ? Elle n'en laissa en tout cas rien paraître.

Et maintenant, le barde conseillait à la petite chose récemment arrivée de venir avec elle. Que cherchait-il donc à faire ? Lyssa en était sure : il en savait plus qu'il ne le laissait paraître. Devait-elle faire confiance à ce lutin ? Et à quoi pouvait bien lui servir une plume ?

Soudain, des cris étranges se firent entendre. Ils semblaient venir de tout près.

- Hm, ce sont des loups, s'exclama Aldare, étonné.

- Euh, des loups ? s'inquiéta la jeune fille, laissant tomber sa lettre.

- Oui, oui.

Aldare regarda la jeune fille qui semblait mal à l'aise.

- Oh, mais ne vous inquiétez donc pas ! A ce que je peux comprendre, à plusieurs kilomètres de là, des choses malveillantes se produisent mais ici, tout va bien. Les loups communiquent et se donnent de leurs nouvelles, c'est tout. Vous n'avez rien à craindre sauf si vous décidez de vous rendre plus en avant dans la forêt, là où les loups sont entrés en action. Je me demande quelle proie ils ont débusqué cette fois.

Lyssa ne parut pas satisfaite de cette réponse mais devait s'en contenter.

Chaapô Pouinttü, quant à elle, avait totalement compris, comme le barde, ce qui se passait et était repartie dans des explications farfelues auxquelles le barde répondit en hochant la tête.

- Alors, Lyssa, qu'en dis-tu ? Accepterais-tu la présence de Chaapô Pouinttü à tes côtés ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Dim 5 Mai - 20:34

_____Lyssa avait déplié la lettre avec soin, lentement, et la lut d'une traite, très concentrée. Elle se figea un instant, puis la relu, encore. Il y avait une carte. Et des villes, des villes qu'elle ne connaissait que trop bien. Elle retint sa surprise. Qui avait donc pu écrire cette lettre ? Elle n'était pas signée, le cachet était effacée et elle n'en reconnaissait pas l'écriture. Sa nuque la picota. Une sueur froide lui coula dans le coup. Sa rivière scintilla tranquillement.

_____Lyssa se figea un instant. La lettre. Elle était imprégnée de magie ! Pas n'importe quelle magie, de la magie de type archane, de très haut niveau. Elle reconnaissait ces relents. Elle les avait déjà vus quelque part. Mais une chose était certaine : cette lettre s'adressait bien à elle. Elle frémit.

"-Aouuuuuuuh !!!"

_____Elle sursauta, laissant s'échapper la lettre. Ces cris désincarnés ne venaient de nulle part. Ils ne ressemblaient à rien, du moins à rien de connu.

"-Hm, ce sont des loups.
-Euh, des loups ?"

_____Cela ne ressemblait pas à des cris de loups, en aucun cas.

"-Oui oui."

_____Il soutint son regard. Il ne semblait pas gêné ni mal à l'aise, mais la jeune fille était si perturbée qu'il aurait aisément pu lui mentir. Elle reposa son regard su la lettre.

"-Oh, mais ne vous inquiétez donc pas ! A ce que je peux comprendre, à plusieurs kilomètres de là, des choses malveillantes se produisent mais ici, tout va bien. Les loups communiquent et se donnent de leurs nouvelles, c'est tout. Vous n'avez rien à craindre sauf si vous décidez de vous rendre plus en avant dans la forêt, là où les loups sont entrés en action. Je me demande quelle proie ils ont débusqué cette fois."

Je rappelle qu'on n'est pas censé être dans la même ville qu'Anthim

_____Que disait-il ? Ces hurlements venaient sans aucun doute de très près, d'excessivement près. Lyssa frémit. D'un seul coup, elle ne faisait plus vraiment confiance à ce barde. Elle fut sur ses gardes.

"- Alors, Lyssa, qu'en dis-tu ? Accepterais-tu la présence de Chaapô Pouinttü à tes côtés ?"

_____Elle tiqua. Il était passé du "gente dame au prénom" et l'avait tutoyée, preuve qu'il était perturbé. Mais que lui cachait-il ? elle plissa les yeux. Elle contrôla sa respiration, comme son maître lui avait appris, ferma les yeux deux courtes secondes puis regagna son calme. Elle fit bien attention à ne relâcher aucune énergie magique.

"-Bien sûr." Elle se reprit, joviale : "Avec plaisir."

_____Puis elle se fit plus sérieuse. Elle prit un ton curieux :

"-Qui vous a remis la lettre ?"

_____Elle avait plein d'autres questions, à commencer par celle-là : Y avait-il d'autres choses qu'il savait ? Que lui cachait-il ? Dès qu'il aurait répondu, elle s'arrangerait pour lui poser la question. Elle ramassa noblement la lettre et la replia pour la faire disparaître dans un des innombrables plis de sa robes, robe qui comprenait en fait quelques poches où elle mettait son argent et autres petits objets à emporter.

_____Elle replongea dans ses pensées. La lettre lui montrait le détail d'opérations qui s'étaient déroulées peu avant la chute de sa famille. Des prises de pouvoir dans des villes qu'elle avait connues, des escarmouches où des nobles s'entre-déchiraient pour le pouvoir, des vols, des assassinats... et tout s'imbriquait dans une logique implacable pour mener à un seul et unique événement : la chute des Coligny.

_____Elle enrageait. Elle avait l'impression d'être la victime d'un complot d'une ampleur sans précédente, d'un complot bien réfléchi et bien ficelé, d'un complot mené par un seul et même homme. Même si la lettre ne faisait seulement part que de soupçon, il y avait marqué noir sur blanc que l'on soupçonnait un certain Isha d'être à l'origine de tout ça. Et tant que cet Isha vivrait, sa famille ne pourra pas se reconstruire. Pire, elle devait venger la mort des siens et éliminer cet Isha...

_____Parce que le pire, dans cette carte, c'est qu'il y figurait des événements qui ne s'étaient pas encore produits. Rien que d'y repenser, elle frémissait. Il fallait absolument qu'elle empêche cela. Isha devait mourir dans les plus bref délais.

_____Lyssa devait se rendre à l'endroit indiqué par la carte, de toute urgence. Elle devait retrouver et terrasser le seigneur qui en voulait à sa famille, et ensuite, elle avisera. Elle faisait confiance aux siens. Les survivants éparpillés sauront se retrouver une fois la menace écartée. Ils n'avaient pas besoin d'elle. Elle baissa les yeux. Les maisons seront reconstruites, les plants replantées. Les châteaux s'érigeront de nouveaux et les merveilles de son domaine renaîtront de leurs cendres, plus belles que jamais. Tant que les érudits seraient encore en vie, sa famille ne serait pas anéantie. Pour l'instant elle essayait de se faire discrète, de se cacher de ses ennemis pour protéger les érudits. Elle ne pouvait pas se permettre de se rassembler, pas tant qu'Isha vivrait.

_____Cette sensation. Lyssa se figea. Ces relents de magie. Elle sourit. Oui, elle les avait déjà vus quelque part, déjà ressentis. C'était sa signature, en quelque sorte, ce qui lui disait qu'elle pouvait faire entièrement confiance en cette lettre. Sebedoh. Son maître l'avait précédée.

Action : Ecouter ce que le barde a à dire et tenter d'apprendre ce qu'il lui cache.
Intentions : Courir au plus vite à Dossi pour y retrouver Isha et mettre fin à son plan diabolique !!!

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.



Dernière édition par Anaël le Sam 26 Juil - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Sam 22 Juin - 16:50

Aldare semblait de plus en plus nerveux. La petite lutine lui parlait si vite qu'il devait se concentrer mais il semblait avoir perdu quelques uns de ses moyens. Chaapô et lui semblaient débattre sur l'emplacement du lieu où se déroulait l'embuscade décrite par les loups qui continuaient leur communication bruyante.

"Non, je dirai plutôt quelques kilomètres à l'est du pont. Il me semble avoir saisi 'Ereborde' mais je n'en suis plus si sur". 

"-Bien sûr." Elle se reprit, joviale : "Avec plaisir."

Aldare et Chaapô se retournèrent, ravis de la réponse de la jeune femme.

"Et bien, c'est parfait ! Je vais aller vous chercher quelques petites choses à manger, qu'en dites-vous ma dame ?"

Mais Lyssa se fichait éperdument de tout ça :

"-Qui vous a remis la lettre ?"

Aldare en fut stoppé net dans son élan et dut s'appuyer sur sa chaise pour ne pas perdre pied. Il ne s'était apparemment pas attendu à cette question. L'homme semblait vraiment aller mal. "Je ne comprends vraiment pas ce qui m'arrive aujourd'hui".

"Et bien", commença-t-il, un peu perdu et ne sachant pas trop bien s'il devait dire la vérité ou se taire. Il jeta un oeil à la lutine qui ne comprenait pas ce qui se jouait ici. Elle continuait à poser ses yeux sur tout ce qui se trouvait dans la pièce et avait fini par s'asseoir pour prendre un des livres qu'Aldare était en train de corriger.

Les loups avaient maintenant fini et un silence pesant s'était installé. Lyssa, sérieuse, attendait patiemment. 

"Il était grand, les cheveux ... je ne me souviens plus de leur couleur. Il disait s'appeler... je ne me souviens plus. Et il m'avait bien dit de ne pas.... bon sang, je ne sais plus et ensuite il..."

Aldare n'arrivait plus à s'exprimer et s'était figé, la bouche ouverte sur un son qui ne voulait pas sortir. Ses lèvres bougeaient mais Lyssa n'entendait rien. C'est alors qu'elle comprit. Son maître avait fait ce qu'il fallait faire mais elle avait maintenant pitié du chantelier. Elle devait l'aider avant de déguerpir.
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Dim 23 Juin - 16:18

_____Lyssa sentit son cœur accélérer alors qu'elle se rendait compte de ce qu'il se passait... Le barde ne semblait plus vouloir bouger : même son regard affolé et plein d'incompréhension s'était pétrifiée. Elle lui adressa un sourire apaisant et posa délicatement sa main sur son épaule, rassurante :

"-Ce n'est pas grave, nous sommes pressés... Merci de votre hospitalité, vous nous avez été d'une grande aide !"

_____Le barde la regarda, frustré.

"-Je...
-Ce n'est pas grave, je vous dis. C'est sans importance. N'essayez plus de vous en souvenir.
-Vous... Vous êtes sûre ?
-Mais oui, soyez sans craintes...
-Je vais vous chercher du thé, alors ?
-On a déjà pris le thé, monsieur."

_____Il semblait avoir repris ses moyens mais restait très déstabilisé et quelque peu frustré, comme si on lui avait enlevé une partie de lui-même et qu'il venait de s'en rendre compte. Malheureusement, elle ne pouvait pas vraiment l'aider... Ce sort était si complexe... Son niveau dépassait largement les connaissances de Lyssa ; elle ne pourrait donc qu'empirer les choses. Elle eut pitié pour le barde et s'en voulu de lui avoir posé la question. Désireuse de changer le sujet, elle se tourna vers la farfadette :

"-Aller, tu viens ?"

_____Elle espérait juste que le barde ne se posera pas trop de questions après leur départ. Heureusement, le sort de son maître avait été couplé avec une sorte de brouilleur de mémoire, de sorte qu'en plus de l'empêcher d'en parler, il ne pouvait apparemment pas y penser non plus... sauf si on lui posait la question, évidemment.

Action : Attendre la réponse de la farfadette.
Intentions : Courir au plus vite à Dossi pour y retrouver Isha et mettre fin à son plan diabolique.

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyssa, facettes et réalités   Aujourd'hui à 23:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyssa, facettes et réalités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: L'Île :: La Cabane :: Table Ronde :: L'aventure :: L'aventure pas à pas-
Sauter vers: