LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [VALIDE] Chaapô Pouinttü

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: [VALIDE] Chaapô Pouinttü   Sam 10 Nov - 17:34

►Nom : Pouinttü
►Prénom : Chaapô
►Sexe : Fille

► Classe : Aventurier
Particulièrement curieux et à l’affût des détails, ils ne sont pas fait pour les guerres. Ce sont des spécialistes dans la découverte et le questionnement de leur(s) monde(s) qui se caractérisent par une incroyable dextérité et une implacable vivacité d’esprit.

► Race : Farfadet
Les farfadets, enfants éternels de la nature, sont des petits êtres issus de la forêt-maison, vivant sous les feuilles des arbres et dans les caresses du vent. Ils se nourrissent de jus de framboise, marchent en sifflotant des chants libertins et adorent les bains de rivière.
Les farfadets n’apparaissent naturellement qu’aux yeux de ceux qui croient en leur existence. Ils peuvent cependant briser l’illusion en chantant un de leurs traditionnels chants libertins à l’oreille de leur futur interlocuteur.
Polymorphes de nature, ils peuvent se transformer en animaux et posséder leurs capacités (miak).

► Spécificité : Maudit
Chaapô Pointtü ne naquit pas comme ses compatriotes portés à la lumière par une feuille de choux. A vrai dire, ce fût plutôt la conséquence d’un sort raté qui heurta un arbre-savoir : la farfadette dormit six jours et six nuits dans le cocoon de sa création, puis vit le jour dans un coquelicot, au sommet du conifère. Son étrange naissance lui valut le qualificatif de maudit, par jalousie ou juste pour rire. Fidèle à son surnom, farfadette bizarre ne faisant rien comme tout le monde, elle se nourrissait de chants libertins, marchait sur les rivières et adorait les bains de jus de framboises !

► Âge de votre personnage : Trois champignons

Aucune équivalence humaine trouvée à ce jour.

► Malédiction
La malédiction a contribué à ces quelques changements vitaux :
- Elle peut se passer de nourriture mais peut mourir si on l’empêche de chanter (ses chants libertins, oui, et de toute façon elle ne connait que ceux-ci)
- Marche sur l’eau

► Description physique :

Lointains cousins des lutins des mousses, les farfadets n’étaient déjà pas très réputés pour leur grande taille (pas plus haut que trois framboises environ). Chaapô, quand à elle, faisait partie de l’élite des petit. Plus petit que petit, si, c’était possible. Dotée d’un corps souple et élancé, d’une figure constellée de tâches de boue (et de rousseur), et d’un regard-qui-tue, la farfadette aurait d’autant plus fait penser à une guerrière scandinave avec un peu plus de hauteur. Cependant sa minuscule voix de souris la trahissait à tous les coups !
Signe particulier : Une fleur de lys retournée en guise de couvre-chef. Je vous jure que ce n’est pas (trop) ridicule.

► Description morale : Grande solitaire réputée pour être increvable et pour son moral de bois, elle recherche l’aventure aux quatre coins de la forêt. Avide de découvertes et de risques, rêvant des dragons et de chevaliers à l’amour charnels la délivrant de son corps microscopique, elle aime la bagarre et n’hésite pas à répondre à une provocation. La trempe trempée d’une héroïne dégoulinante de jus de framboise !

► Histoire personnelle en quelques lignes :
Chaapô a été élevée comme tous les farfadets, pendant les veillées où l’on conte des histoires ancestrales au coin des flammes contemplatives et où l’on apprend ces chants qui font la fierté de la communauté. Elle a grandi (façon de parler) dans la forêt-maison, entourée de fleur-lumières et de liane-songes.
Maintenue à l’écart à cause de ses différences (difficile de prévoir une activité baignade alors qu’elle était imperméable à l’eau) elle occupait son temps nu par de longues marches solitaires, dormant lorsqu’elle le pouvait à la belle lune et consignant ses découvertes dans des carnets qu’elle gardait secrets.
Ce fût pendant l’une de ces nuits d’explorations qu’elle croisa une âme-qu’on-oublie. Âme errant depuis des millénaires dans les décombres d’un temple végétal, âme d'un vieil ermite, âme rare aux reflets de Lune. Âme d'aventuriers.
Cette nuit-là, il l'initia aux rites du rêve éveillé, lui expliqua la course des ciels dans un nuage, décrivit sa courte-mais-pleine vie semée d'explorations folles. Chaapô s'abreuvait de ces expériences à leur source, attentive jusqu'à s'en soûler. Cette rencontre bouleversa son existence comme on reverse un verre d’eau. Lovée dans son berceau-rivière, elle s'imaginait arpenter les chemins à la sagesse de l'ermite de brouillard.
Au petit matin, la farfadette s'éveilla seule dans le murmure des lianes. L'Âme s'était évaporée, laissant pour toutes traces des souvenirs ardents et une plume de Faucon.
Elle empocha la plume en se promettant de le retrouver.
En attendant, elle piétinerait sur les routes de l'impossible. Son propre chemin ...

► Artéfacts spéciaux : Crayon taillé dans une branche de l’arbre-savoir
Branche sur laquelle la farfadette a éclos. Permet de dessiner des animaux sortis de son imagination pour lui porter compagnie.

Une plume du Faucon

Laissée par l'Âme. Jetée au souffle de la nuit, elle indique la direction à suivre pour la retrouver.

► Compétences :
Cartographie

Dote son possesseur d'un sens aigu de l'orientation, empêchant celui-ci de se perdre.

Férocité animale
Faculté qui transforme les animaux-dessins en de terribles monstres avec pleins de dents et de poils.
Revenir en haut Aller en bas
 
[VALIDE] Chaapô Pouinttü
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: L'Île :: La Cabane :: Table Ronde :: Présentation du personnage :: Fiches de vos Personnages-
Sauter vers: