LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sujet provisoire : concertations rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 18 Nov - 10:10

Et si on essayait de tous faire un mini-texte qui traite d'une thématique et de la thématique opposée, et ensuite on rassemble tout. On commencera tous nos textes par "Le rouge" et comme ça, ça fera une méga-répétition anaphorique =D !!

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Elisheba
Passager


Messages : 685
Birthday : 26/09/1996
Âge : 20
Où suis-je ? : Dans la kinésphère

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 18 Nov - 10:12

Je veux bien mais... après faut tout réorganiser x) Mais sinon, why not?

_________________
Je ne savais pas que c'était impossible, alors je l'ai fait ~
Revenir en haut Aller en bas
http://brisechagrin.wordpress.com/
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 21 Nov - 0:56

Okay, ça me semble être une bonne idée =p

Qui choisit quoi comme thème ?
Revenir en haut Aller en bas
Artimeus
Passager


Messages : 263
Birthday : 27/02/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Principalement le chocolat.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mar 27 Nov - 22:23

Ca me paraît une bonne idée.

_________________
Marre d'avoir une signature!
Revenir en haut Aller en bas
Tildu
Commandant de Bord


Messages : 429
Birthday : 06/05/1996
Âge : 20
Où suis-je ? : Ici...ou ailleurs

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 28 Nov - 15:32

Je vous propose de faire une espèce de Sticho, ou Stichopoésie, comme ça ça sera plus facile, et vous pourrez toucher tous les sens et significations du rouge...

_________________
"All we have to decide is what to do with the time that is given us. "
J.R.R. Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 2 Déc - 13:56

Moi je vous propose de suivre la proposition de Tildu.
Revenir en haut Aller en bas
Tildu
Commandant de Bord


Messages : 429
Birthday : 06/05/1996
Âge : 20
Où suis-je ? : Ici...ou ailleurs

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Lun 3 Déc - 22:07

Allez ! Au boulot ! Mais c'est quoi cette faignantise ! Vous (nous) avez(ons) un texte à rendre !!!

_________________
"All we have to decide is what to do with the time that is given us. "
J.R.R. Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 5 Déc - 9:41

Tildu, tu ouvres un sujet ou on se débrouille avec nos feuilles volantes ?
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Commandant de Bord


Messages : 645
Birthday : 22/10/1998
Âge : 18
Où suis-je ? : (...) là.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 23 Déc - 12:05

Rouge c'est comme l'emballage des babibel dont on se sert pour se faire un faux nez de clown aussi. (cousines à la maison donc forcément.)

_________________
J'prends ma canne à garder la pêche pour attraper des poissons clowns
Et des casquettes ratons-laveurs, et toutes mes chaussettes assez cools
Des bretzels peace and love et mes patins à glace à la vanille
Des visas à vie pour des paysages sans vis-à-vis
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Commandant de Bord


Messages : 477
Birthday : 30/07/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au Déf les racines

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 6 Jan - 13:33

Bah. Non, on n'a qu'à faire direct ici.

_________________
Blu.
Revenir en haut Aller en bas
http://encoreenvadrouille.wordpress.com
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Sam 12 Jan - 10:58

Dites ? Et si on arrêtait de se poser des questions et qu'on fonçait sans avoir peur ?

Quelqu'un qu'a dit qu'il faudrait commencer par l'introduction d'Elshalan, non ? Alors : "Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère."
Revenir en haut Aller en bas
Tildu
Commandant de Bord


Messages : 429
Birthday : 06/05/1996
Âge : 20
Où suis-je ? : Ici...ou ailleurs

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Sam 12 Jan - 13:15

"Le rouge peut t'enflammer."

Oui oui Zois'O, c'est le mieux à faire ! Sinon, si on voit que personne ne vient, on peut toujours organiser une SCB, ça sera comme ça plus rapide et plus sur l'instant...

_________________
"All we have to decide is what to do with the time that is given us. "
J.R.R. Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Elshalan
Passager


Messages : 485
Birthday : 03/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Quelque part sous la neige

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Jeu 17 Jan - 23:38

Le temps est une donnée relative, et ce dans les deux sens : la prépa semble absorber mon temps aussi vite qu'une feuille de papier avalant goulument l'encre de la plume de l'ecrivain, et en une seconde passe une semaine. Donc, malgré le fait que j'essaierai, je doute fort de pouvoir vous aider :/

_________________

Puisque même les Dieux peuvent mourir, alors la Mort est le Dieu des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Sam 19 Jan - 15:18

Spoiler:
 

"Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.
Le rouge peut t'enflammer."


Aller les aventuriers, il faut motiver les poissons !


Dernière édition par Zois'O le Dim 20 Jan - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elshalan
Passager


Messages : 485
Birthday : 03/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Quelque part sous la neige

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Sam 19 Jan - 17:14

Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sangalnt sur les étendards, ardent dans le feu.

_________________

Puisque même les Dieux peuvent mourir, alors la Mort est le Dieu des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Artimeus
Passager


Messages : 263
Birthday : 27/02/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Principalement le chocolat.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 20 Jan - 0:21

Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fais la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.

( Je suis passablement fatigué alors je sais pas si c'est favorable à la "bonne" poésie mais en tout cas j'aurais essayé")

_________________
Marre d'avoir une signature!
Revenir en haut Aller en bas
Elshalan
Passager


Messages : 485
Birthday : 03/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Quelque part sous la neige

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 20 Jan - 16:11

Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sangalnt sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.

_________________

Puisque même les Dieux peuvent mourir, alors la Mort est le Dieu des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 20 Jan - 19:47

Spoiler:
 
"Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sanglant sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.
Le rouge peut t'enflammer. Alors le rouge t'enflamme. Il te fait tourner, danser tel un cavalier et sa dame."
Revenir en haut Aller en bas
Modjita
Passager


Messages : 168
Birthday : 17/12/1998
Âge : 17
Où suis-je ? : La tête sous l'oreiller

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Dim 27 Jan - 22:43

Il t'entraîne dans une valse de haine et d'amour, dans une valse rouge.

(je ne sais pas si ça va, mais je peux toujours proposer...)

_________________
Bwah.


N'oubliez pas de gribouiller des ancres sur votre calendrier, du 30 Juillet au 6 Août !
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mar 29 Jan - 11:33

(Si si c'est très bien ! Continuons amidon (rime minable))
Revenir en haut Aller en bas
Elshalan
Passager


Messages : 485
Birthday : 03/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Quelque part sous la neige

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mar 29 Jan - 16:38

Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sanglant sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.
Le rouge peut t'enflammer. Alors le rouge t'enflamme. Il te fait tourner, danser tel un cavalier et sa dame. Il t'entraîne dans une valse de haine et d'amour, dans une valse rouge.
Alors le monde s'étiole dans l'ivresse de tes perceptions, et le sang irrigue tes yeux et la danse irise ton monde de couleurs chatoyantes et chaudes et tu t'arrêtes, essoufflé, le souffle court, le visage rouge, pour voler à ces lèvres écarlates un baiser fougueux et empli de passion.

_________________

Puisque même les Dieux peuvent mourir, alors la Mort est le Dieu des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mar 12 Fév - 11:25

Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sanglant sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.
Le rouge peut t'enflammer. Alors le rouge t'enflamme. Il te fait tourner, danser tel un cavalier et sa dame. Il t'entraîne dans une valse de haine et d'amour, dans une valse rouge.
Alors le monde s'étiole dans l'ivresse de tes perceptions, et le sang irrigue tes yeux et la danse irise ton monde de couleurs chatoyantes et chaudes et tu t'arrêtes, essoufflé, le souffle court, le visage rouge, pour voler à ces lèvres écarlates un baiser fougueux et empli de passion.
Le rouge te possède. Comme une graine de coquelicot qui croît, plein de violence et d'ardeur mêlées. (Je ne sais plus si combien on met de e)
Revenir en haut Aller en bas
Ezla
Passager


Messages : 211
Birthday : 05/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Sur mon balai volant

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mar 12 Fév - 14:16

Je pense que c'est bon pour le e (:
Ce texte est magnifique *-* (et ce n'est qu'un début en plus !). Je me permets d'y rajouter ma petite touche (même que je n'ai pas trop participé au débat mais que j'ai tout lu si si je le jure et que vous avez des bonnes idées c'est trop bien *-* mais que j'ai quand même pensé à rajouter le sable, enfin plutôt la terre, vous savez, cette terre rouge qu'on trouve dans des pays d'Afrique ... ;p)

    Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

    Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sanglant sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
    Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.

    Le rouge peut t'enflammer. Alors le rouge t'enflamme. Il te fait tourner, danser tel un cavalier et sa dame. Il t'entraîne dans une valse de haine et d'amour, dans une valse rouge.
    Alors le monde s'étiole dans l'ivresse de tes perceptions, et le sang irrigue tes yeux et la danse irise ton monde de couleurs chatoyantes et chaudes et tu t'arrêtes, essoufflé, le souffle court, le visage rouge, pour voler à ces lèvres écarlates un baiser fougueux et empli de passion.

    Le rouge te possède. Comme une graine de coquelicot qui croît, plein de violence et d'ardeur mêlées. Comme un bouton de rose qui explose en couleurs. Et tu continues de tournoyer sans fin ; vole autour de toi la poussière chaude des terres de ces rives d'Afrique, sous ce soleil cuisant, qui te brûle la peau, qui te brûle le coeur, te consume sans fin dans un élan de chaleur.

_________________


Sens dessus dessous. Sans dessus, sans dessous.
Sens qui se noient, sens qui se perdent.
Se perdre pour mieux se retrouver.
Et écrire pour mieux contempler.


Revenir en haut Aller en bas
http://le-monde-de-tara.forumsactifs.com
Modjita
Passager


Messages : 168
Birthday : 17/12/1998
Âge : 17
Où suis-je ? : La tête sous l'oreiller

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mar 12 Fév - 14:22

Mêlées, car tu peux le remplacer par "prise(s)"
Ch'est beau...

_________________
Bwah.


N'oubliez pas de gribouiller des ancres sur votre calendrier, du 30 Juillet au 6 Août !
Revenir en haut Aller en bas
Elshalan
Passager


Messages : 485
Birthday : 03/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Quelque part sous la neige

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 13 Fév - 18:47

Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sanglant sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.

Le rouge peut t'enflammer. Alors le rouge t'enflamme. Il te fait tourner, danser tel un cavalier et sa dame. Il t'entraîne dans une valse de haine et d'amour, dans une valse rouge.
Alors le monde s'étiole dans l'ivresse de tes perceptions, et le sang irrigue tes yeux et la danse irise ton monde de couleurs chatoyantes et chaudes et tu t'arrêtes, essoufflé, le souffle court, le visage rouge, pour voler à ces lèvres écarlates un baiser fougueux et empli de passion.

Le rouge te possède. Comme une graine de coquelicot qui croît, plein de violence et d'ardeur mêlées. Comme un bouton de rose qui explose en couleurs. Et tu continues de tournoyer sans fin ; vole autour de toi la poussière chaude des terres de ces rives d'Afrique, sous ce soleil cuisant, qui te brûle la peau, qui te brûle le coeur, te consume sans fin dans un élan de chaleur.

Et tes yeux s'ouvrent de nouveau en l'étreinte sublime de cette passion dévorante, et un instant s'éternise en une nuée rouge qui te monte à la tête et ton sang bouillonne sous cet amour ardent, et la peau rougit sous le divin effort, et l’excitation devient ardeur et l'ardeur devient violente, de cette violence sans violence qui nous inonde de plaisir et le rouge s"étale en un arc-en-ciel de rouge à travers ce que tu es alors que tout s'accélère et devient brûlant.

_________________

Puisque même les Dieux peuvent mourir, alors la Mort est le Dieu des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Commandant de Bord


Messages : 477
Birthday : 30/07/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au Déf les racines

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 13 Fév - 20:53

J'aime.
Sauf les premières phrases, avant le décollage. Je trouve "le rouge c'est plus qu'une couleur" trop banal, pas frappant. Le reste du texte je l'aime pour son tourbillonnement passionné-ardent. Pour son côté dérangeant aussi. Le dialogue direct avec le lecteur à qui on adresse un "tu" strident.
"et le sang irrigue tes yeux et la danse irise ton monde de couleurs chatoyantes et chaudes et tu t'arrêtes, essoufflé" parfait pour les "et" haletants.

_________________
Blu.
Revenir en haut Aller en bas
http://encoreenvadrouille.wordpress.com
Fred
Commandant de Bord


Messages : 645
Birthday : 22/10/1998
Âge : 18
Où suis-je ? : (...) là.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 20 Fév - 20:21

Bon j'ai essayé de faire un truc.


Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sanglant sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.

Le rouge peut t'enflammer. Alors le rouge t'enflamme. Il te fait tourner, danser tel un cavalier et sa dame. Il t'entraîne dans une valse de haine et d'amour, dans une valse rouge.
Alors le monde s'étiole dans l'ivresse de tes perceptions, et le sang irrigue tes yeux et la danse irise ton monde de couleurs chatoyantes et chaudes et tu t'arrêtes, essoufflé, le souffle court, le visage rouge, pour voler à ces lèvres écarlates un baiser fougueux et empli de passion.

Le rouge te possède. Comme une graine de coquelicot qui croît, plein de violence et d'ardeur mêlées. Comme un bouton de rose qui explose en couleurs. Et tu continues de tournoyer sans fin ; vole autour de toi la poussière chaude des terres de ces rives d'Afrique, sous ce soleil cuisant, qui te brûle la peau, qui te brûle le coeur, te consume sans fin dans un élan de chaleur.

Et tes yeux s'ouvrent de nouveau en l'étreinte sublime de cette passion dévorante, et un instant s'éternise en une nuée rouge qui te monte à la tête et ton sang bouillonne sous cet amour ardent, et la peau rougit sous le divin effort, et l’excitation devient ardeur et l'ardeur devient violente, de cette violence sans violence qui nous inonde de plaisir et le rouge s"étale en un arc-en-ciel de rouge à travers ce que tu es alors que tout s'accélère et devient brûlant.

Jaillissant de ta chair transpercée, il triomphe dans tes souffrances inavouées.
Il est là, prêt à surgir, se frottant inlassablement, désireux que faible, enfin tu baisses la garde. Il attend, impatient, que tu te blesses, que tu tombes, amoureux peut-être, que tu te cognes ou peut importe ce qu’il veut c’est que tu aies mal. Physiquement, moralement, amour, colère, éraflure, ou peu importe du moment que tu as mal.
Le rouge.
Il est là, te suit, toujours, se nourrit de tes déchirures.
Il est là, enfoui en toi, coule dans tes veines.
Il est là, ton pire ennemi, attendant malicieusement que tes émotions te fassent perdre la tête pour prendre le contrôle.
Il est là, et tu le haies.
Tu ne dépends pourtant que de lui, que de ce sang qui te raccroche à la vie.

_________________
J'prends ma canne à garder la pêche pour attraper des poissons clowns
Et des casquettes ratons-laveurs, et toutes mes chaussettes assez cools
Des bretzels peace and love et mes patins à glace à la vanille
Des visas à vie pour des paysages sans vis-à-vis
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mar 5 Mar - 19:57

Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sanglant sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.

Le rouge peut t'enflammer. Alors le rouge t'enflamme. Il te fait tourner, danser tel un cavalier et sa dame. Il t'entraîne dans une valse de haine et d'amour, dans une valse rouge.
Alors le monde s'étiole dans l'ivresse de tes perceptions, et le sang irrigue tes yeux et la danse irise ton monde de couleurs chatoyantes et chaudes et tu t'arrêtes, essoufflé, le souffle court, le visage rouge, pour voler à ces lèvres écarlates un baiser fougueux et empli de passion.

Le rouge te possède. Comme une graine de coquelicot qui croît, plein de violence et d'ardeur mêlées. Comme un bouton de rose qui explose en couleurs. Et tu continues de tournoyer sans fin ; vole autour de toi la poussière chaude des terres de ces rives d'Afrique, sous ce soleil cuisant, qui te brûle la peau, qui te brûle le coeur, te consume sans fin dans un élan de chaleur.

Et tes yeux s'ouvrent de nouveau en l'étreinte sublime de cette passion dévorante, et un instant s'éternise en une nuée rouge qui te monte à la tête et ton sang bouillonne sous cet amour ardent, et la peau rougit sous le divin effort, et l’excitation devient ardeur et l'ardeur devient violente, de cette violence sans violence qui nous inonde de plaisir et le rouge s"étale en un arc-en-ciel de rouge à travers ce que tu es alors que tout s'accélère et devient brûlant.

Jaillissant de ta chair transpercée, il triomphe dans tes souffrances inavouées.
Il est là, prêt à surgir, se frottant inlassablement, désireux que faible, enfin tu baisses la garde. Il attend, impatient, que tu te blesses, que tu tombes, amoureux peut-être, que tu te cognes ou peut importe ce qu’il veut c’est que tu aies mal. Physiquement, moralement, amour, colère, éraflure, ou peu importe du moment que tu as mal.
Le rouge.
Il est là, te suit, toujours, se nourrit de tes déchirures.
Il est là, enfoui en toi, coule dans tes veines.
Il est là, ton pire ennemi, attendant malicieusement que tes émotions te fassent perdre la tête pour prendre le contrôle.
Il est là, et tu le hais.
Tu ne dépends pourtant que de lui, que de ce sang qui te raccroche à la vie.
Le rouge. Comme celui des rideaux lourds de luxe tombant sur le devant de ta scène au plancher perforé, aux fondations défoncées, closant la pièce et interrompant ta vie. Là où elle doit finir.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Commandant de Bord


Messages : 477
Birthday : 30/07/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au Déf les racines

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 6 Mar - 15:08

Fin parfaite, merci Zois'O ! Bon y a des passages qui seraient à épurer, en particulier cette suite de "et" qui finit par me saouler un peu. Et aussi (surtout!), une "valse rouge" ? No way. On voit un tango brûlant ici, éclatant, presque violent. Vous pouvez retaper un peu tout ça et ensuite le publier dans le sujet-père (: Parce que ça suffit un peu. LE bleu c'est cool aussi, alors quand est-ce qu'on repart de là vite fait ?

_________________
Blu.
Revenir en haut Aller en bas
http://encoreenvadrouille.wordpress.com
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 6 Mar - 17:24

On a réussi ! Le sculpteur va être content \o/ (<= smiley de Fred qui a commenté en live)

Le mieux c'est que ce soit les auteurs de leurs phrases qui corrigent ?
Elshalan pour la suite de "et" (du 5ème paragraphe ? Parce que dit comme tu l'as dit on dirait que tu veux tout changer) et Modjita pour la "valse rouge".
Revenir en haut Aller en bas
Modjita
Passager


Messages : 168
Birthday : 17/12/1998
Âge : 17
Où suis-je ? : La tête sous l'oreiller

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Sam 9 Mar - 15:57

"Il t'entraîne dans un tourbillon de haine et d'amour, dans une danse rouge." ?
Jolie fin, Zois !

_________________
Bwah.


N'oubliez pas de gribouiller des ancres sur votre calendrier, du 30 Juillet au 6 Août !
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Commandant de Bord


Messages : 645
Birthday : 22/10/1998
Âge : 18
Où suis-je ? : (...) là.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mer 27 Mar - 18:06

Bon. Que que que se passe-t-il de quoi ici ?

_________________
J'prends ma canne à garder la pêche pour attraper des poissons clowns
Et des casquettes ratons-laveurs, et toutes mes chaussettes assez cools
Des bretzels peace and love et mes patins à glace à la vanille
Des visas à vie pour des paysages sans vis-à-vis
Revenir en haut Aller en bas
Elshalan
Passager


Messages : 485
Birthday : 03/07/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Quelque part sous la neige

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Ven 29 Mar - 20:07

Je vous laisse juges de ces changements. Puisque je suis l'auteur, ça em plait à moi, donc je serais pas capable de faire quelque chose qui me plaise autant ;-)

_________________

Puisque même les Dieux peuvent mourir, alors la Mort est le Dieu des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 467
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Mar 2 Avr - 17:51

Le rouge, c'est plus qu'une couleur. C'est l'une des rares couleurs dont l'utilisation n'est jamais innocente. Que cela implique un bien ou un mal, il ne faut jamais l'utiliser à la légère.

Le rouge illumine, le rouge réchauffe. Je le vois dans la nuit, je le vois dans tes yeux. Sanglant sur les étendards, ardent dans le feu. Et le pourpre t'étouffe, le carmin t'étreint car toujours le rouge t'entoure, te fait la cour, aurore et crépuscule: rouge toujours.
Rouge ardent, rouge fumant, le rouge te brûle rapidement et te souffle longtemps son écarlate fumant.

Le rouge peut t'enflammer. Alors le rouge t'enflamme. Il te fait tourner, danser tel un cavalier et sa dame. Il t'entraîne dans un tourbillon de haine et d'amour, dans une danse rouge.
Alors le monde s'étiole dans l'ivresse de tes perceptions, et le sang irrigue tes yeux et la danse irise ton monde de couleurs chatoyantes et chaudes et tu t'arrêtes, essoufflé, le souffle court, le visage rouge, pour voler à ces lèvres écarlates un baiser fougueux et empli de passion.

Le rouge te possède. Comme une graine de coquelicot qui croît, plein de violence et d'ardeur mêlées. Comme un bouton de rose qui explose en couleurs. Et tu continues de tournoyer sans fin ; vole autour de toi la poussière chaude des terres de ces rives d'Afrique, sous ce soleil cuisant, qui te brûle la peau, qui te brûle le coeur, te consume sans fin dans un élan de chaleur.

Et tes yeux s'ouvrent de nouveau en l'étreinte sublime de cette passion dévorante. Un instant s'éternise en une nuée rouge qui te monte à la tête et ton sang bouillonne sous cet amour ardent. La peau rougit sous le divin effort, l’excitation devient ardeur et l'ardeur devient violente, de cette violence sans violence qui nous inonde de plaisir. Le rouge s'étale en un arc-en-ciel de rouge à travers ce que tu es alors que tout s'accélère et devient brûlant.
(?)

Jaillissant de ta chair transpercée, il triomphe dans tes souffrances inavouées.
Il est là, prêt à surgir, se frottant inlassablement, désireux que faible, enfin tu baisses la garde. Il attend, impatient, que tu te blesses, que tu tombes, amoureux peut-être, que tu te cognes ou peut importe ce qu’il veut c’est que tu aies mal. Physiquement, moralement, amour, colère, éraflure, ou peu importe du moment que tu as mal.
Le rouge.
Il est là, te suit, toujours, se nourrit de tes déchirures.
Il est là, enfoui en toi, coule dans tes veines.
Il est là, ton pire ennemi, attendant malicieusement que tes émotions te fassent perdre la tête pour prendre le contrôle.
Il est là, et tu le hais.
Tu ne dépends pourtant que de lui, que de ce sang qui te raccroche à la vie.
Le rouge. Comme celui des rideaux lourds de luxe tombant sur le devant de ta scène au plancher perforé, aux fondations défoncées, closant la pièce et interrompant ta vie. Là où elle doit finir.

(J'ai un peu amputé tes "et" Elshalan, mais ne t'inquiètes pas, ils vont bien dans leur maison de retraite pour mots retraités.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujet provisoire : concertations rouges   Aujourd'hui à 11:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet provisoire : concertations rouges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: L'Escale :: Anciennes destinations :: Sur les rives des fleuves d’Afrique-
Sauter vers: