LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vendeur de rêve
Invité



MessageSujet: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Lun 29 Oct - 21:25

Partie 1 : De nouveaux horizons loin du malheur

Sommaire

Introduction : Naissance
Chapitre 1 : Un rencontre qui va tout changer
Chapitre 2 : A l’hôpital
Chapitre 3 : La nouvelle maison
Chapitre 4 : Antoine n’est plus lui-même
Chapitre 5 : Immenses conséquences
Chapitre 6 : Etre ou ne pas être différent
Chapitre 7 : Confidences à Julie
Chapitre 8 : Le cinéma
Chapitre 9 : Mathématiques et cantine
Chapitre 10 : Découvertes et confidences
Chapitre 11 : Antoine et Lenny
Chapitre 12 : Comment se faire des amis dans la classe
Chapitre 13 : L’intello joue les professeurs
Chapitre 14 : Séparation impossible
Chapitre 15 : Un professeur bien trop gentil
Chapitre 16 : Inquiétude et changement
Chapitre 17 : Rappeler le douloureux passé :
Le journal intime (première partie…)
Chapitre 18 : L’intimité est embarrassante mais bienfaisante
Chapitre 19 : Le journal secret :
Des histoires qui n’ont pas encore de fin (Première partie….)
Chapitre 20 : Une confidence importante pour sceller le destin
Chapitre 21 : Rappeler le douloureux passé :
Une triste mort (deuxième partie….)
Chapitre 22 : Changement d’air
Chapitre 23 : Le journal secret :
La sagesse (deuxième partie….)
Chapitre 24 : Une soirée mouvementée
Chapitre 25 : La visite d’Honolulu
Chapitre 26 : Le journal secret
Evandrill l’élu (troisième partie….)

Chapitre non encore commencés :
Chapitre 27 : Comment pimenter sa vie ?
Chapitre 28 : Le secret d’une grande intelligence réside en nous tous
Chapitre 29 :
Chapitre 30 : Rappeler le douloureux passé :
La tragédie de son meilleur ami (troisième partie)
Chapitre 31 : Des réponses à des questions importantes
Chapitre 32 : le monde des rêves
Chapitre 33 : Conflits et confiance
Chapitre 34 : L’homme est condamné à être ce qu’il est
Chapitre 35 (final) : Atmosphère romantique
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Lun 29 Oct - 22:32

Ici, c'est la partie critique donc tu ne dois pas mettre ton texte !

Ce sont les lecteurs qui vont écrire ici afin de commenter ton texte.

Sinon, je me présente vu que je l'ai pas encore fait sur ton message de présentation : Bienvenue parmi nous et je suis celle, voire peut-être la seule, je ne sais pas trop en fait, qui lis la totalité de ce qu'il y a sur le chantier naval. Alors, c'est parti.

Je donne mon avis donc tu prends ce que je dis ou pas, c'est toi le chef !

- ainsi que ceux de son bien aimé frère = j'aurais plutôt dit frère bien aimé.
- en direction au ciel gris = du ciel gris.
- entre l’acceptation l’agacement = là, il manque quelque chose, non? ça fait très bizarre comme fin de phrase.

- peu trop glacé à son goût = si c'est toujours la pluie le sujet, il manque un e à glacé
- au lieu de se demander s’il pouvait sortir avec elle, = ce bout de phrase me semble inapproprié ici. Cela donne l'impression que ça a été rajouté après l'écriture du passage.
- de l’impact tout de même violent = je ne comprends pas pourquoi le narrateur s'implique avec le 'tout de même'. Dire que l'impact était violent suffisait.

- Et je suis sûr n’importe qui d’autre d’autre aurait pu le faire à ma place
- profitant qu’elle appelait une ambulance. = alors il profite du fait qu'elle soit en train d'appeler une ambulance pour se demander s'il n'est pas amoureux d'elle ? hm, bizarre je trouve. Je trouve que le verbe profiter n'est pas adapté en fait. Surtout qu'il peut penser ce qu'il veut sur la fille quand il le souhaite. C'est comme ça que je le vois.

- à l’hôpital de bon présage = est-ce le nom de l’hôpital ? Il manquerait des majuscules à ce moment là.
- comme quelqu’un normal = de normal
- et il prit encore plus conscience des sentiments pour elle. = de ses sentiments pour elle

- Est que cela vaut la peine d’être aimé, = Est-ce que
- de grandir jusqu’à s’élever jusqu’au septième ciel, = trop de jusqu'à. J'aurais mis 'pour s'élever jusqu'au...'
- Il n’en était qu’au seuil de la porte qui l’ouvrait à un nouveau destin meilleur, = animer un objet, pourquoi pas mais de là à dire qu'un seuil peut ouvrir, je ne sais pas trop. La phrase me paraît maladroite.

- féeriques
- Japonais = il ne me semble pas qu'en français, on mette des majuscules, comme en anglais, sur les adjectifs de ce type.


Sinon, j'attends de voir ce que va donner la suite, pour analyser l'intrigue.
En tout ça me semble sympathique, pour l'instant. Je suis assez d'accord sur quelques unes de ses réflexions sur les gens, et le monde en général. Et, comme j'ai l'habitude de le dire, tomber amoureux est mauvais pour la santé. Le poème sur le sujet m'a donc plu!

Il y a de beaux passages, avec du rythme mais il y en a d'autres dans lesquels il manque pas mal de virgules et où le rythme est différent, ce qui laisse comme un blanc.

Je suis aussi assez sceptique sur les pensées du personnage à 11 ans. Je ne pense pas que beaucoup de jeunes de 11 ans soient déjà si mélancoliques et désabusés. Mais pourquoi pas après tout, certains auteurs ont fait bien pire en essayant de se croire à l'âge de 4 ans, ce qui n'était pas du tout crédible cependant.

J'attends la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Lun 29 Oct - 23:18

__________Coucou =) !
_____Perso, je trouve ça vraiment bizarre de mettre le sommaire au début O_o c'est à la fin qu'est la place du sommaire =D ! (Quoi que, est-ce que ça s'appelle toujours sommaire, à ce moment-là =O ?)

Lili a écrit:
au lieu de se demander s’il pouvait sortir avec elle, = ce bout de phrase me semble inapproprié ici. Cela donne l'impression que ça a été rajouté après l'écriture du passage.
Oui, je suis d'accord, ça fait assez bizarre, voire maladroit >_<

Lili a écrit:
profitant qu’elle appelait une ambulance. = alors il profite du fait qu'elle soit en train d'appeler une ambulance pour se demander s'il n'est pas amoureux d'elle ? hm, bizarre je trouve. Je trouve que le verbe profiter n'est pas adapté en fait. Surtout qu'il peut penser ce qu'il veut sur la fille quand il le souhaite. C'est comme ça que je le vois.
Perso, je trouve ça surtout déplacer que le mec pense à la fille alors qu'il vient de se faire renverser par une voiture ^^' Perso, je me dirais plutôt "Aïe aïe aïe, j'ai mal" plutôt que "Mais c'est qu'elle est mignonne !" U_U

Lili a écrit:
de grandir jusqu’à s’élever jusqu’au septième ciel, = trop de jusqu'à. J'aurais mis 'pour s'élever jusqu'au...
Ou, dans la même optique, "Jusqu'à s'élever au septième ciel

Lili a écrit:
Japonais = il ne me semble pas qu'en français, on mette des majuscules, comme en anglais, sur les adjectifs de ce type.
En français, c'est un peu plus compliqué : on met une majuscule dès qu'on parle d'une personne, je crois ^^' genre un Japonais mais le drapeau italien. Faut vérifier.

Lili a écrit:
tomber amoureux est mauvais pour la santé
Héhéhé ^^' ..... no comment.

Lili a écrit:
Je ne pense pas que beaucoup de jeunes de 11 ans soient déjà si mélancoliques et désabusés.
Euh, je ne pense pas que beaucoup de jeunes de 11 ans n'aient perdu leurs parents, ceci dit ^^'

__________Bon, trêve de plaisanteries, place aux commentaires =D !

_____Déjà, un premier constat, c'est qu'il y a beaucoup de fautes d'étourderie, genre "un rencontre"... je n'ai pas tout corrigé parce que je n'ai pas de détecteur de faute d'orthographe, mais fais attention à ce genre d'erreurs qui gâchent un peu la lecture : relis-toi !

_____Sinon, je rejoins ce que disait Chloé : le texte est inégal ! Il y a des envolées lyriques avec des phrases qui ressemblent beaucoup à de la poésie, puis ça se tasse un peu, puis ça repart, puis il y a des réflexions assez lourdes, tu vois ce que je veux dire ? La légèreté se mêle avec le poids du monde ! (Mais ce n'est pas confus pour autant). J'aime bien, en fait. Je pense que tu peux faire des progrès dans les tournures de tes phrases qui restent néanmoins assez lourdes, plus que dans la ponctuation, en fait =) Relis-toi et demande-toi si ça "passe" bien, ça t'aidera peut-être =D !

_____Sinon, j'aime bien les thèmes abordés... ça ressemble beaucoup à un essai autobiographique (je ne le souhaite pas =O) et ça me parle beaucoup... Le thème de la pluie, de l'accident de voiture, de l'arc-en-ciel... on a l'impression qu'il y a une signification symbolique derrière tout ça même si notre ami nous semble un peu précoce, tout de même, pour avoir des sentiments en CM2 O_o !!

_____La fréquence des arcs-en-ciel est presque trop importante, comme si ça avait été ton obsession. Tu fais une fixation sur une image qui n'est pourtant pas classique ou chantée par d'autres auteurs (oui, le Soleil, la nuit, tout ça a été traité, vu et revu, mais les arcs-en-ciel...), une image qui nous frappe d'abord par son ambivalence : au début, tu en parles de façon laudative, mais tout le monde sait qu'il n'y a pas d'arc-en-ciel sans pluie !

_____Bon, qu'est-ce que je voulais dire d'autre ? Ah oui, mais je l'ai déjà dit ^^' ! Perso, je trouve un peu mal venu le coup de Julie, en fait TT-TT Bon, déjà, la scène de rencontre est assez suspecte pour ne pas dire fantastique, et je trouve que les pensées qui traversent l'esprit du personnage sont assez surprenantes ! C'est vrai, quoi, quand on vient de se prendre une voiture, on ne pense pas nécessairement à l'amour !

Voilà voilà, en espérant t'avoir aidé =)

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Mar 30 Oct - 7:53

Citation :
Euh, je ne pense pas que beaucoup de jeunes de 11 ans n'aient perdu leurs parents, ceci dit ^^'

Exact, je n'y avais pas songé. Donc, ça peut rester plausible, surtout qu'il doit aussi s'occuper de son petit frère donc il aurait mûri avant l'âge.

Citation :
Sinon, je rejoins ce que disait Chloé : le texte est inégal ! Il y a des envolées lyriques avec des phrases qui ressemblent beaucoup à de la poésie, puis ça se tasse un peu, puis ça repart, puis il y a des réflexions assez lourdes, tu vois ce que je veux dire ? La légèreté se mêle avec le poids du monde ! (Mais ce n'est pas confus pour autant). J'aime bien, en fait. Je pense que tu peux faire des progrès dans les tournures de tes phrases qui restent néanmoins assez lourdes, plus que dans la ponctuation, en fait =) Relis-toi et demande-toi si ça "passe" bien, ça t'aidera peut-être =D !

Oui, je suis d'accord. Il y a des passages fantastiques et d'autres qui le sont beaucoup moins mais rien n'est confus, non. Comme tu le dis, c'est trop inégal et, personnellement, après de si beaux passages, revenir à de la banalité, ça m’a attristé je dois dire.

Citation :
Sinon, j'aime bien les thèmes abordés... ça ressemble beaucoup à un essai autobiographique (je ne le souhaite pas =O) et ça me parle beaucoup... Le thème de la pluie, de l'accident de voiture, de l'arc-en-ciel... on a l'impression qu'il y a une signification symbolique derrière tout ça même si notre ami nous semble un peu précoce, tout de même, pour avoir des sentiments en CM2 O_o !!

Totalement. En CM2, on est loin d'avoir ce genre de sentiments là quand même. Même si le garçon a muri avant l'âge, ça me parait surnaturel cette histoire d'amour et cette profonde tristesse à ce jeune âge. ça paraît peu crédible quand même !

Pour les thèmes abordés, l'arc en ciel est un sujet en effet original qui mérite une attention particulière.
J'aime aussi beaucoup la pluie et le temps actuel me convient tout à fait (bon, sauf le vent glacial -.-)

Citation :
Bon, qu'est-ce que je voulais dire d'autre ? Ah oui, mais je l'ai déjà dit ^^' ! Perso, je trouve un peu mal venu le coup de Julie, en fait TT-TT Bon, déjà, la scène de rencontre est assez suspecte pour ne pas dire fantastique, et je trouve que les pensées qui traversent l'esprit du personnage sont assez surprenantes ! C'est vrai, quoi, quand on vient de se prendre une voiture, on ne pense pas nécessairement à l'amour !

Je suis d'accord pour le coup de Julie. Franchement, ça m'a paraît Twilight avec la scène de l'accident qui joue l'élément perturbateur dans toute la suite du film, donc bon...

Et totalement mais alors, totalement d'accord avec le fait qu'on se fiche de la fille et de ses sentiments quand vient de passer à deux doigts de se tuer quand même, tu ne penses pas ? Et je trouve ça malsain de penser à l'amour à ce moment. Ce garçon a des réactions qui ne me vont pas vraiment et qui paraissent faussées.
Revenir en haut Aller en bas
Zois'O
Passager


Messages : 468
Birthday : 09/07/1912
Âge : 104
Où suis-je ? : El nuage.

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Mar 30 Oct - 14:38

Youh, c'est sympa ! Bon, c'est un peu le fouillis partout, mais j'aime beaucoup la fin ou le narrateur se plonge en lui-même pour se transformer en mille personnes différentes et vivre des expériences complétement dingues. Pis, il y a la longue description de sont Mi-lieu personnel (vive le Monde de l'Imaginaire *-*). Bref, je ne sais pas si c'est grâce au langage ou aux images des personnes-qui-bougent-et-qui-changent ou à l’évocation des couleurs mais voila.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Mar 30 Oct - 22:06


Merci beaucoup pour ces critiques qui sont très bonnes, et très longues j'ai l'impression que tout est à refaire...
Mais en même temps quand je l'ai écrit j'étais pas du tout expérimenté et c'étais il y a un an, donc je pense que la suite va être beaucoup plus appréciable. J’éditerais mon texte avec vos infos, même si j'aime pas trop faire ça, mais je dois avouez que vos critiques sont pertinentes.
Merci beaucoup, je n'ai jamais été autant critiqué, mais j'ai l'impression que l'histoire vous plait bien.
Le premier chapitre est assez étrange parce que je montre plein de choses différentes et c'est fait exprès mais si vous trouver ça trop bordélique je vais essayer de mieux ordonner mes idées.

Encore merci pour tous ces commentaires, je vous adore déjà, mes chers lecteurs !
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Mar 30 Oct - 22:19

Citation :
j'ai l'impression que tout est à refaire...

Nan, tu n'as pas tout à refaire
si c'est l'impression qu'on a donné en donnant notre avis, ce n'était pas ce qu'on voulait dire
Il y aurait en effet des points à modifier et à améliorer, rien de plus

Citation :
J’éditerais mon texte avec vos infos, même si j'aime pas trop faire ça, mais je dois avouez que vos critiques sont pertinentes.

Tu peux éditer, c'est une bonne idée!
Je le fais pour mon texte et Yema le fait aussi. C'est aussi le cas d'Ewilan et franchement c'est super de relire le texte modifié. Comme ça on re-commente le tout et on observe une nette amélioration, ce qui est très encourageant !

Citation :
Merci beaucoup, je n'ai jamais été autant critiqué, mais j'ai l'impression que l'histoire vous plait bien.

Tout à fait =)

Citation :
Le premier chapitre est assez étrange parce que je montre plein de choses différentes et c'est fait exprès mais si vous trouver ça trop bordélique je vais essayer de mieux ordonner mes idées.

Peut-être séparer le texte en plus de trois parties, pourquoi pas.
ça pourrait aider à la lecture et ça aérerait ton texte aussi

Citation :
Encore merci pour tous ces commentaires, je vous adore déjà, mes chers lecteurs !

<3 !

Vivement la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Mar 30 Oct - 22:34

Vendeur de rêve a écrit:
Le premier chapitre est assez étrange parce que je montre plein de choses différentes et c'est fait exprès
Perso, ce qui me dérange n'est pas tant la confusion que les incohérence =) ! Parce que tu as beau avoir un texte inégal, ce n'est pas gênant... bon, ça fait bizarre, c'est vrai, mais ce n'est rien comparé au fait que le mec se fait renverser par une voiture et a des pensées tout à fait appropriées O_o !

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Mar 30 Oct - 22:51

Citation :
mais ce n'est rien comparé au fait que le mec se fait renverser par une voiture et a des pensées tout à fait appropriées O_o !

Exact, c'est totalement ça qui dérange !
Il y a quelques pensées incohérentes avec la situation.
Surtout sur la fille pendant l'accident, en effet et sur le fait qu'à 11 ans, on ne pense pas vraiment à ce genre de choses. Après, c'est vrai qu'il a eu plus de soucis qu'un garçon ordinaire, ça peut aider à la justification, mais quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Jeu 1 Nov - 1:19

Sur le second chapitre :

- même s’il elle avait senti : si elle
- qu’elle l’avait rejetée = sans e si c'est le garçon qui est rejeté (si j'ai bien saisi ^^')
- C’est à ce moment qu’il : ça me sonne mal de dire ça comme ça. Dire "à ce moment-là", sonne tout aussi faux donc, il faut trouver autre chose. Et, tu utilises le présent alors que ton texte est au passé aussi. "Ce fut alors qu'il ..." passerait mieux mais à voir.
- je te comprends mieux.» Julie : j'aurais fait suivre les guillemets jusque après Julie en fait pour que l'on voit bien que cela fait partie du mot. Idem pour les autres mots.
- Tu semble tellement = sembles
- sur ce garçon qui ta sauvé = t'a sauvée
- et mon fait promettre = m'ont
- Arrêter de vous mêler = arrêtez
- puis il pourrait : pourquoi du conditionnel ici et pas du futur ?
- et peut-être aussi maté Julie : je trouve l'usage du verte mater pas du tout approprié pour le ton de ton texte. ça casse un peu le rythme de la phrase qui partait bien.
- qui lui semblait amusante et palpitante = qu'elle
- qui lui était pourtant familier : qu'est-ce qui lui était familier ? Je ne pige pas.
- qu’il avait lus = lues
- qu’ils pouvaient être solide = solides
- qu’il avait lu, = lus


Il manquerait une séparation du texte au début pour que ce soit encore plus clair, sinon je n'ai rien à dire de spécial.
J'ai bien aimé l'enchainement des évènements et la visite des parents.
Le passage sur la physique quantique, ça m'a rappelé les cours de terminale sur la question (ça date j'ai l'impression -.-).
J'aime bien aussi le petit frère =)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Jeu 1 Nov - 10:52

Voilà, j'ai édité le chapitre 1, mais j'ai pas encore corrigé les incohérence de la fin ni le rythme du texte.
C'est que ca fait beaucoup de boulot !
Sinon, pour ceux qui trouvent que la situation ne semble pas réaliste, je trouverais bien des idées pour expliquer pour elle n'est pas une coïncidence... j'ai déjà des idée d'un deuxième tome ou il y aura beaucoup de révélations sur le passé, et une découverte très, très surprenante à la fin du premier tome !
Je vous mets le chapitre 3.
Revenir en haut Aller en bas
What
Commandant de Bord


Messages : 371
Birthday : 08/03/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au pied du Mur.

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Jeu 1 Nov - 12:04

Lyadrielle je suis fan de ton auto-présentation x) <3 Bon j'ai du retard mais moi y'a d'autres trucs qui m'ont dérangée sur le chapitre 1 alors je voulais le dire quand même mais comme c'est long un peu voilà.

"Antoine marchait sous la pluie, allant acheter" "il aimait regarder les gens qui, en ce sale jour d’automne, ayant été surpris" -> Y'a que moi que ça a choqué? Le coup du participe présent après la virgule c'est assez lourd et un peu maladroit en fait je trouve et deux fois en un seul paragraphe encore plus ça serait bien d'en changer au moins un.

"un mouvement brusque de colère" -> un brusque mouvement de colère. Dans l'autre sens c'est pas incorrect mais.. bancal. Bon après ça ça relève un peu de l'appréciation perso.

"Cela rappela à l’adolescent que les êtres humains avaient des limites" -> bon ça mais. Enfin. C'est personnel aussi mais je trouve tout ce passage (et la suite sur le soleil) extrêmement grandiloquent pour pas grand chose, je veux bien qu'il soit à part et qu'il réfléchisse beaucoup pour quelqu'un de son âge et tout mais là ça fait un peu pensée profonde de comptoir, l'intervention de Dieu et tout ça va quoi, surtout l'insistance après sur "il lui arrivait souvent de réfléchir de la sorte", on peut s'en rendre compte tous seuls qu'il réfléchit, pas besoin d'en faire une tonne.

"Ces notes liquides raisonnaient gaiement dans ses oreilles telles d’harmonieuses notes de piano." -> répétition de "notes"

"Lorsqu’il marchait sous la pluie, il avait l’impression de sentir son poids l’écraser, se rappelait de quelque triste journée ou de quelque malheur." -> est-ce que deux minutes plus tôt tu n'as pas dit qu'il adorait la pluie? Oo

"il adorait beaucoup le soleil." -> adorer beaucoup n'existe pas, soit tu dis "aimait beaucoup", soit tu dis "adorait", le mix est pas possible ^^

"Sa mère Amélina avait appelé son fils Raysoly pour une raison bien précise : sa naissance avait été pour elle semblable à un rayon de soleil traversant les nuages tristes de son âme. Cela faisait aussi une belle complémentarité avec leur nom de famille, Arcenciel." -> en dehors du fait que personnellement je haïrais ma mère si elle me faisait un coup pareil, c'est pas un petit frère qu'il a? Est-ce que ça veut dire que quand lui est né sa mère a gardé tout plein de nuages tristes dans son âme? (c'est peut être fait exprès, mais sur le coup ça fait un peu bizarre. Après si ses parents préféraient son frère ou quoi et que l'explication vienne plus tard je comprends).

"complexes pensées étranges" -> deux adjectifs là c'est trop.

"La peur le prit lorsqu’il remarqua une voiture pressée dont le conducteur semblait ivre fonçait à toute allure." -> pareil, redondance entre le "fonçait à toute allure" l'idée de la "voiture pressée", c'est pas la peine de dire les choses trente-six fois.

"Comprenant le danger que courait la jeune fille, au lieu de se demander s’il pouvait sortir avec elle, il courut de toutes ses forces." -> inutile de préciser, c'est du bon sens, personne dans sa situation se serait demandé s'il pouvait sortir avec elle ^^

"Si elle n’avait pas été aussi terrifiée, la jeune fille aurait pu rire de ce monsieur qui se laissait influencer par cette chanson. « Allez viens dessaouler à la maison », voilà ce qu’il aurait du écouter !" -> pareil, la deuxième phrase est inutile, on a bien compris qu'il était saoul et que ça allait avec la chanson, pas la peine d'en rajouter!

"« Eh ! Vous pourriez au moins vous arrêter quand vous percutez quelqu’un ! C’est quoi ces manières ! » S’énerva-t-elle plutôt." -> ce bout de dialogue est extrêmement étrange, parce qu'avec la précision d'avant, on a l'impression que la voiture est déjà partie et qu'elle parle un peu dans le vide en fait.

"Qu’est-ce que tu es fou, toi !" [...]
"-Mais tu es complètement fou, mon gars ! Te jeter comme cela pour subir le coup à ma place, personne n’aurait pensé à faire la même chose ! Comment as-tu fait ?
-Oh, rien de plus simple, j’ai juste suivi mon instinct. Et je suis sûr n’importe qui d’autre d’autre aurait pu le faire à ma place, répondit-il modestement.
"
-> Euh. Je veux bien que ça soit un roman et tout et que tu sois pas forcé à l'hyper réalisme mais là franchement c'est pas crédible du tout pour des ados qui viennent de subir un choc.

"-Moi aussi je trouve ça bizarre, mais maintenant que j’y pense, mes parents m’avaient offert des vêtements un peu spéciaux pour mes 11 ans : ils y ont mis un matériau très léger, très fin et incroyablement résistant, un alliage de carbone pur et d’autres molécules. Je ne pensais pas qu’il serait aussi utile."
-> Ca pour le coup c'est. Vraiment improbable. "Ah tiens au fait pour tes 11 ans on va t'offrir des habits avec du carbone pur!" Bon à la limite si on apprend plus tard que ses parents sont morts de mort pas naturelle qu'ils sont espions/agents de chépasquoi ok, qu'il les porte ce jour là par hasard ok, mais qu'il s'en souvienne pas..

"Et puis, je dois aller faire les courses, préparer le repas de ce soir, regarder mon programme préféré à la télé…" -> pareil, sérieusement, personne dit "ce soir je vais regarder mon programme préféré", encore moins quelqu'un qui vient de se faire renverser et qui peut à peine parler et bouger, qu'il veuille faire les courses et le repas par sens du devoir je comprends, mais la télé ça passe pas quoi.

"-Non, je suis celui à qui il vient de sauver la vie." -> CELLE, c'est Julie qui parle ^^

"le visage charmant et attirant de Julie." -> lourd aussi, un seul adjectif ça suffit!

"-Ah bon, s’était étonné Antoine ce jour-là.
Depuis ce jour-là
" -> répétition

Le passage sur le rêve ensuite bon je suis un peu sceptique sur l'utilité du truc (je veux dire on l'a compris à la longue qu'il était rêveur, le détail de son imaginaire qui est rempli d'images classiques que tout le monde connaît était-il nécessaire?) mais y a pas de souci d'écriture qui m'aie choqué ou quoi.

En gros. Moi par rapport à ce qu'ont déjà dit Ana et Lyadrielle ce qui me choque c'est pas tellement qu'il pense à draguer la fille après le choc, après tout s'il est si seul on peut comprendre qu'il pense qu'à ça à la première personne qui s'intéresse un peu à lui.

Par contre je trouve que t'en fais vraiment trop sur le côté du sauveur (c'est bon, ça s'appelle de l'assistance à personne en danger, ça prouve qu'il a de la présence d'esprit et tout mais c'est pas non plus le sauvetage du siècle), que les dialogues manquent vraiment de naturel (mets-toi un peu plus à leur place peut-être, est-ce que tu dirais ça en vrai?) et que t'as vraiment tendance à répéter plusieurs fois la même idée alors que le lecteur comprend du premier coup et du coup ça alourdit vachement ton texte et ça en devient un peu caricatural.

(et dis tu pourrais attendre un peu avant de mettre le chapitre 3, que j'aie le temps de lire le 2 et de commenter et tout..? Lyadrielle elle est supersonique mais c'est long pour les êtres normaux.. ^^)

_________________


Mais où va le monde?
- Dans un trou le Mur.

Tendresse et chocolats.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Jeu 1 Nov - 23:09


Ok d'ac, je posterai le chapitre 3 dans une semaine.

Merci pour tout tes commentaires qui sont très pertinents, Whatsername, je vais essayer modifier correctement le chapitre 1.
je pense que les autres chapitre sont moins critiquables donc je vais y passer le temps qu'il faudra !

Mais en même temps je dois avancer dans l'histoire qui fait maintenant 245 pages ! (je me suis débloqué et j'ai recommencé à le travailler, cela faisait presque deux moins que j'y avais plus touché).
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Ven 2 Nov - 12:09

Citation :
Lyadrielle je suis fan de ton auto-présentation x) <3 Bon j'ai du retard mais moi y'a d'autres trucs qui m'ont dérangée sur le chapitre 1 alors je voulais le dire quand même mais comme c'est long un peu voilà.

Elle est trop nulle ouais XD mais j'aime bien ^^'

Je suis d'accord avec tous tes commentaires Whats, ya des trucs que j'avais pas du tout remarqué.
Comme tu dis, je dois aller souvent trop vite et je vois que les gros trucs >< ! pas bien

Vendeur de rêve, peux tu à ce moment là, enelver le chapitre 3 ? comme que tu as dit que tu le mettais la semaine prochaine, ça me fait bizarre de le voir déjà publié ...

Pour les dialogues, elle a raison : ils manquent de naturel et ça nous gêne car on ne croit plus trop à la crédibilité de la situation après.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Dim 4 Nov - 11:36

Vu toutes les commentaires que j'ai reçus, j'ai décidé de retravailler sérieusement ce premier chapitre qui était très incohérent je vous l'accorde.
Alors je vous met la version recorrigée (enfin, je n'ai pas eu le temps de tout corriger !).
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Dim 4 Nov - 15:31

Ok, ça marche.
Bonne idée.
Je lirai ça bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Mer 6 Fév - 16:57

Alors, alors, j'ai tout relu !

Chapitre 1 :

- Attention, dans ton titre, tu as mis : un rencontre
- rabord : ras bord
- jusqu’au os. : aux
- entre l’acceptation l’agacement : il manque un "et" entre les deux termes
- A un moment tu dis : "Antoine aimait la pluie. ". Puis plus tard, tu dis, "Il adorait au contraire beaucoup le soleil". Je ne vois de contradiction entre "aimer" et "adorer". Donc, l'utilisation du "au contraire" semble bizarre même si l'on comprend qu'il aime écouter la pluie plutôt que de se retrouver sous la pluie. Soucis de cohérence on dirait.
- complexes pensés étranges pour un adolescent de son âge, : pensées. Tu dis "complexe", "étrange" puis encore un descriptif avec la fin de la phrase. Je trouve que ça fait trop. Tu veux accentuer le fait qu'il est différent des autres, on le comprend bien. Mais ça fait un peu trop je trouve dans la même phrase ces 3 descriptifs.
- au lieu de se demander s’il pouvait sortir avec elle, il courut de toutes ses forces : c'est toujours la suite du "au lieu de" qui me parait inadaptée, mais bon. Parce que tu veux et que l'on voit qu'elle lui plait et qu'il est différent des autres. Plusieurs phrases peut-être pourraient le faire mais le fait d'associer "sortir avec qqun"et le sauvetage, ça fait bizarre.
- je vous jurer = jure
- Je suis sûr n’importe qui d’autre d’autre aurait pu = que n'importe qui d'autre
- cela ne m’avais = m'avait
- faire du foot. Margot leur avoua : il faudrait plutôt une virgule, au lieu du point
- quant tu seras grand = quand
- Est que cela = est-ce
- tous ses personnages qui composait = composaient

Le passage sur les rêves est vraiment très sympa, et poétique à certains moments. Très joli!

Chapitre 2 :

- le respectait. Parmi ceux-là, certains le regardait = respectaient et regardaient
- Cela entraîna une augmentation de la popularité d’Emelson et de Joyana qui niaient évidement les faits. : je ne comprends pas cette phrase, vraiment pas. Qui sont ces gens, que viennent-ils faire là ? Pourquoi cela a-t-il augmenté leur popularité ? Quels faits nient-ils ? Ce sont les surnoms de Julie et Antoine alors ? Si oui il faudrait les introduire d'une autre façon je pense, pour que ça ne perturbe personne au début ^^
- Tu semble = sembles
- qui ta sauvé = t'a
- et mon fait promettre = m'ont
- voulaient à tout pris = prix
- petit déjeuné= déjeuner
- incroyables qu’il avait lus = lues
- nôtre = sans accent circonflexe. Tu en avais mis sur d'autres "notre"
- python de la fournaise. Leur expliqua le mécanisme : j'aurais préféré la virgule au point


Chapitre 3 :

- et la moins froide : donc la plus chaude. Ce qui me semble incohérent vu qu'on est le soir. Surtout que par la suite, tu sors le contraire donc incohérence avec ton récit aussi.
- Adriana les salua chaleureusement et repartirent : si c'est bien Adriana le sujet, le second verbe doit aussi être au singulier.
- des rosiers rouge pourpre, rose bien rose ou blanc immaculé : je pense qu'utiliser le pluriel est mieux ici : "roses bien roses"
- une protection exhaustive : l'adjectif employé me semble peu adapté à la situation.
- qui lui semblèrent différents avec sa truffe d’humain : je ne comprends pas cette partie de la phrase. Différent s'applique à quel nom ? Et différent de quoi ?
- plus petite que son marie = mari
- Jeudi : sans majuscule
- Pendants le trajet : pendant
- furent présents : fut présent si c'est chacun le sujet
- les mangas c'est pour les gamins ? ha bon ? première nouvelle ! Je pense que seulement qqs types de mangas sont pour les "gamins" comme les shojo pour les filles par exemple. Mais tous les autres sont pour les adultes justement ! (vu les scènes et les scénarios u_u). Mais oui tu parles bien des shonen après.
- mais je suis sûr qu’avec de sincères promesses à une fille que j’aime, je pourrais devenir bien plus fort. : hm, très amusant je trouve,. Je trouve ça ridicule en fait, mais bon, façon de voir les choses j'imagine. Je me demande si en faisant des promesses, on devient vraiment plus fort. Du mal à le croire. Mais peut-être qu'il lit trop et qu'il a donc des idées assez faussées du monde réel. J'étais comme ça aussi avant, trop optimiste.
- Rit-elle. : ria-t-elle
- pour le moyen-age, mouais. A condition d'être un mec parce que les femmes souffraient tous les jours, mais c'est une autre histoire. Et s'amuser dehors, pour les riches peut-être, mais pas pour les autres qui devaient passer leur temps à bosser pour espérer manger quelque chose. Un peu limite limite cette description faussée du moyen age.
- Tu sembles accorder beaucoup de valeur à ta vie : pardon ? Comment on doit le prendre ça exactement ? Et Julie ne réagit même pas. Elle est un peu stupide non, cette fille ? J'espère qu'elle aura plus d'esprit par la suite parce que ça va me souler vite fait sinon. On a l'impression que tu as choisi la fille moyenne mais le garçon intelligent. Un peu cliché quand même.


Le personnage d'Antoine me donne des impressions bizarres : il peu être très dramatique, pathétique même quand il parle. A d'autres moments, c'est un père, à d'autres, c'est un gamin qui ne comprend rien à la vie, un naïf, à d'autres c'est un amoureux, à d'autres il joue le génie de service qui ne comprend pas les autres et il peut aussi être prétentieux. On a du mal à le cerner je trouve. Peut-être est-ce à toi de choisir comment Antoine doit être parce que ce n'est pas très clair à certains moments. Ou peut-être est-ce voulu, dans ce cas, ok. Ce n'est pas un personnage à qui je m'attache. Et c'est aussi pourquoi je pense, qu'à certains moments, comme lors des descriptions que tu fais, je trouve que c'est trop. Surchargé. Tu répètes des adjectifs, mais ça me donne l'impression que tu appuies trop les choses alors qu'on les a comprises.

Sinon, j'aime beaucoup mais j'ai peur de voir la suite et l'évolution des personnages !

Tu dois connaître Artemis Fowl, vu les séries que tu cites.
Son personnage est insupportable parce que c'est un génie malsain et calculateur, très terre à terre. Mais on arrive à s'attacher à lui, parce qu'il ne connaît pas tout de la vie, qu'il se trompe souvent aussi, qu'il est compatissant, qu'il aime sa famille, ses amis etc. Un personnage qui parait réel à mon sens en fait.
Avec ton personnage, je n'ai pas cette impression là =/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)   Aujourd'hui à 7:00

Revenir en haut Aller en bas
 
[vendeur de rêve] Les arcs-en-ciel vivent de la pluie et du beau temps (critique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: Le Bateau :: La Cale-
Sauter vers: