LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewilan
Visiteur


Messages : 78
Birthday : 06/04/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Tu vois le rocher là bas ?

MessageSujet: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Jeu 26 Juil - 17:46

Bonjour,
voilà une ptite nouvelle...
J'attends vos critiques avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Jeu 26 Juil - 21:11

Yo =) Waouh, mais elle est super-courte, ta nouvelle =D ! Et quel sujet sombre =O Je me demande d'où tu tires ton inspiration o_o

Aller, je vais te dire ce que j'en pense en faisant d'abord une progression linéaire puis une impression générale (:mais je ne vais pas tout faire en même temps, rassure-toi:) =)

Citation :
Marraine, je profite encore du peu d'énergie qu'il me reste avant d'aller mourir...

Perso, j'aurais dit "avant de mourir" ;-)

Citation :
Les larmes perlent aux coins de mes yeux. Je les retiens. Ma marraine me regarde, m'embrasse sur le front et quitte la pièce. Aussitôt qu'elle ait tourné les talons et claqué la porte de ma chambre, mes larmes éclatent. Viens ensuite le tour de mes tremblements... je maitrise plus rien. Je hurle. Mes saignements reprennent de plus en plus. Mes yeux se voilent. Au loin, j'entends ma marraine crier... puis j'ai la vague impression qu'elle décroche le téléphone pour appeler les secours, ensuite, elle se rue dans ma chambre, me prend dans ses bras.... puis après, c'est le vide. Je me souviens pas.

_____Tu utilises une ponctuation très riche et très présente, et cela a pour effet de fragmenter le texte o_o Du coup, il s'en dégage une impression assez bizarre, un malaise, peut-être... J'aurais préféré une ponctuation plus fluide et l'étouffement au mal-être. Tu vois, peut-être qu'à l'enchaînement presque incohérent des phrases aurait été préférable la polysyndète =D Et puis, je trouve l'utilisation des points de suspension assez maladroite et désagréable, peut-être que c'est trop lourd >_< !

Même remarque pour la suite : peut-être que l'écriture est un peu lourde, mais cela s'adapte au sujet ^^'

Citation :
Lorsqu'ils ont sortis les corps de la voiture, d'un simple coup d'oeil, j'ai compris que mon destin allait être modifié

J'aurais préféré "j'ai compris d'un simple coup d'oeil que", peut-être agrémenté de quelques virgules ;-)

Citation :
tortionnaires

Oh, monstre !!! Ah, mais c'est encore pire par la suite, mais c'est horrible, traumatisééé O_o

ça fait un peu bizarre, une petite lueur gonfle sur la route, j'aurais plutôt dit grossit, ou un truc dans le même genre... enfin, je ne sais pas ^^'

Citation :
mademoiselle Axelle

Euh, on ne dit pas le nom de famille, après mademoiselle ?

En fait, elle est carrément choquante, ton héroïne =O

Citation :
Et je sais qu'en te faisant cela

Dans le contexte, c'est bien tu, et donc le narrateur, qui est le sujet du verbe faire ! Du coup, il faudrait plutôt dire "Et je sais que, si je te fais cela, tu ne me tiendrais pas en haute estime"

Citation :
Il est en face de moi. Je ne veux pas qu'il me touche... il m'enserre violemment...

Hum, ça me paraît un peu pauvre, mais on peut comprendre que la narratrice ne veut pas trop s'attarder sur le sujet... ceci dit, trois phrases, ça fait quand même beaucoup pour quelqu'un qui ne veut pas donner les détails ! Un rythme plus rapide et plus paniqué puis coupé par le "vous connaissez la suite" me semble plus adapté, un peu comme si ses souvenirs avaient resurgi avant d'être refoulés par pudeur ^^'

Bon, je m'arrête à la fin du premier poste sur une nette impression d'épuration : ça me semble un peu vide !

_____Aller, les premières impressions... Traumatisé ^^' !! L'héroïne est assez spéciale, assez décalée, ne serait-ce que par la narration épurée et la fragmentation des phrases qui s'enchaînent parfois selon la logique de la parataxe ou du collage, sans nécessairement de lien entre les propositions... Cela dégage une sorte de malaise, de distance ! Après le récit de la mort de ses parents, la narratrice apparaît comme un monstre, d'autant plus quand elle revendique le "meurtre" O_o Elle semble inémotive et totalement amorphe, ce qui se comprend dans la mesure où elle est sensé être condamnée. Avec le récit improbable du viol, qui s'est déroulé d'une façon tellement... naïve ! ... la héroïne achève de nous apparaître comme étant un personnage à part, un peu décalé par rapport à lui-même O_o !

C'est donc un thème sombre que tu choisis, et tu le traites qui plus est d'une façon assez... sombre ! Un mot, peut-être, pour qualifier tout cela : bizarre ;-)

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
What
Commandant de Bord


Messages : 371
Birthday : 08/03/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au pied du Mur.

MessageSujet: Re: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Jeu 26 Juil - 23:00

Bah moi (comme d'habitude ^^) je suis pas d'accord avec Anaël! Enfin, pas sur tout n.n

- Pour le "avant d'aller mourir", moi j'ai trouvé ça bien. Un simple "avant de mourir" aurait été bateau, cliché, attendu. Là ça change un peu, et ça va bien avec le caractère bizarre de l'héroïne. Je trouve.

- "mademoiselle Axelle" personnellement ça m'a pas choqué, enfin, ça se dit quoi. C'est un peu plus familier qu'avec le nom de famille et donc ça se justifie dans ce contexte !

Par contre je suis d'accord sur les points de suspension, ils alourdissent plus qu'autre chose, et pour le "en te faisant cela" qui ne sonne pas très naturel.

Le truc qui m'a gênée par contre c'est le viol. Je veux dire. Elle va chez le mec en sachant qu'elle va coucher avec, et le mec en question la balance dans le lit d'un autre. Mais. Wtf? Je cherche désespérément une raison pour laquelle il aurait fait ça et j'ai franchement du mal à voir. Surtout que je veux dire, elle aurait pu facilement le dénoncer. Et puis où est son intérêt à lui là-dedans? Que fait ce type chez lui? Bref, un truc à éclaircir. Et les parents sont un peu étranges aussi. Je vois pas trop comment ça se fait qu'ils l'engueulent parce qu'elle est malade en fait.

Sinon j'ai bien aimé. La façon dont tu haches tes phrases ça donne un rythme particulier qui va bien avec l'histoire. Après bon la fin était un peu prévisible, le coup du médecin-qui-est-le-seul-à-tout-comprendre c'est assez classique mais ça reste agréable à lire parce que c'est bien fait et puis l'échange de lettre est sympa aussi. Et j'aime bien la narratrice. La façon dont elle en veut à tout le monde et elle refuse qu'on la prenne en pitié. Je la trouve pas insensible moi, j'ai plus l'impression de quelqu'un de fier et de las. Enfin bon, good job =)

_________________


Mais où va le monde?
- Dans un trou le Mur.

Tendresse et chocolats.
.
Revenir en haut Aller en bas
Ewilan
Visiteur


Messages : 78
Birthday : 06/04/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Tu vois le rocher là bas ?

MessageSujet: Re: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Ven 27 Juil - 0:17

Je comprends bien que vous ayez du mal avec mes points de suspension. Par ceux ci j'essaye de refléter l'égarement de la patiente...son mal être. Remarque, j'en ai peut être trop rajouté.
Vous trouvez ça léger ? Ne rien dire sur les parents laisse au lecteur la possibilité de se l'imaginer. Pour moi, elle a eu une enfance pas très cool auprès de parents inattentifs. On peut supposer qu'ils la conduisent malgré tout à l'hosto.
Je vois bien le problème: vous trouvez que mon héroïne ressemble à une psychopathe ? je vous rassure...c'est pas du tout le cas, elle est juste mal dans ses pompes, elle est vraiment décalée, elle a pas envie de vivre...
Pour moi s'était clair..m'enfin, si tu n'as pas compris cher lecteur, je vais le justifier. Renflouer peut être un peu quelque passage...j'ai deux trois idées qui me viennent.
Mon héroïne est consciente qu'elle est en phase terminale...c'est pour ça qu'elle dit : AVANT D'ALLER MOURIR...parce qu'elle sait bien qu'elle vivra pas.
Pour l'épuration, je trouve que comme ça le lecteur est libre d'imaginer. ça oriente le texte de différentes façons et c'est pas plus mal...
En un mot, je voulais traduire le mal être d'une ado malade...
Je crois que j'ai échoué...

ça y est,j'ai développé quelques passages...c'est à partir de la page 2. Avant et après, il n'y a rien. Je ne sais pas si je développe plus. Pour moi l'objectif, c'était que le lecteur imagine...après, à vous de voir. Si ça gêne la compréhension du texte, je remodifierai !
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Ven 27 Juil - 8:36

Lucie nous dit des choses justes, comme d'habitude ;-) ... Bref, c'est vrai que je ne l'avais pas fait remarqué, mais la réaction des parents est vraiment étrange, surtout que l'accident-meurtre vient directement après... wft ?

Pour moi, on ressent quand même le mal-être, ne t’inquiète pas, mais peut-être que les points de suspensions sont trop oppressants, trop lourds. Ce n'est pas qu'il ne faut pas les utiliser, mais il faudrait un peu plus de minutie, peut-être ^^'

Bref, si j'ai bien compris, tu essaies de faire travailler l'imagination du lecteur ? Dans ce cas, tu pourrais peut-être essayer de faire des allusions ou des références, des trucs qui laissent supposer que... Ce sera encore plus efficace que de ne pas en parler du tout, je suppose =D !

Citation :
Je crois que j'ai échoué...

_____Hé ho, ne sois pas si dure =O ! Je t'ai moi-même parlé d'un malaise et d'un mal-être, ce qui veut dire que tu ne t'en sors pas si mal ;-) ! Je pense que tu t'attaques à un truc particulièrement difficile : se mettre dans la peau d'une violée-condamnée-orpheline-déprimée porteuse de deux maladies mortelles et incurables... pas facile. Comment transcrire son malaise sans que ça devienne complètement visqueux ? On aura beau dire ce qu'on voudra, ça ne suffira pas pour transcrire l'horreur de la situation, et ça rajoutera au poids de la lecture, ce qui fait de ton texte quelque chose de délicat, n'est-ce pas ? Du coup, faire travailler l'imagination du lecteur est un super choix : ce n'est que comme ça qu'on se rapprochera de ce qu'on veut dire sans étouffer le lecteur =) Enfin, je crois ^^' Essaie de continuer dans ce sens =D et courage : ) !

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Yema
Passager


Messages : 273
Birthday : 27/05/1994
Âge : 22
Où suis-je ? : Dans les nuages

MessageSujet: Re: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Sam 28 Juil - 13:20

Hello !

Alors j'ai tout lu et perso j'aime bien ton histoire
J'avais bien compris que ton héroïne était mal dans sa peau et qu'elle était un peu naïve (non ?)
Enfin je trouve que tu présentes bien les choses. Il y a juste deux trois trucs que j'aurais pas conjugué au présent mais ça c'est toi qui vois (Enfin parfois ça fait vraiment bizarre ^^') Il y a aussi quelques fautes de frappes que tu pourras facilement voir en te relisant attentivement.

Mais sinon chapeau j'ai failli pleurer (je me suis retenue avec difficultés T_T) Ton histoire est vraiment touchante (et méga triste) et j'adore !

Voilà ! Bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Mar 31 Juil - 16:39

_____Hey, je me suis attaqué au deuxième poste =D Bon, comme pour le reste, la ponctuation est abondante et tout ça, mêmes remarques. Je constate cependant que l'utilisation des points de suspension est moins systématique, ce qui marque un progrès ;-) Du coup, je trouve que les points et les virgules coupent efficacement le texte, je trouve que c'est mieux que dans le premier poste =) Par contre, je trouve que leur présence dans la lettre est un peu bizarre, un peu comme si c'était le double maléfique de la narratrice qui lui avait écrit une lettre O_o Il faut que tu changes de style d'écriture à partir du moment où on change de narrateur, non ? Bon, ok, ils ne parlent pas de la même façon, n'emploient pas forcément le même vocabulaire, mais il y a un point commun dans l'abondance de ces points de suspension, quoi ^^'

Citation :
Le soir même, je recevais

Hum... j'aurais peut-être préféré utiliser le passé simple, ici =) Mais pourquoi pas ?

_____Bref, je trouve qu'il y a pas mal de trucs inexpliqués, par exemple de savoir pourquoi elle ne dit rien, pourquoi elle n'a pas envie de se battre, pourquoi elle est si lâche et si dépitée... bon, ça se comprend, étant donné ce que la vie lui a mis dans la gueule, mais c'est un peu bizarre : il y a comme... un manque de réaction par rapport à ce qu'il lui arrive, et c'est bizarre, et c'est tragique. De même, on ne sait pas du tout pourquoi le papa se met à la battre, et on a l'impression que la fille subit les pires misères du monde et a la vie la plus pourrie possible, c'est juste un peu... trop ^^'

Après, franchement, je préfère ce passage-là au premier, car c'est plus fluide et moins... visqueux ^^" ! Bon travail, en tous cas =)

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Lyadrielle
Passager


Messages : 1318
Birthday : 08/02/1992
Âge : 24
Où suis-je ? : Pas très loin de la lune

MessageSujet: Re: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Dim 5 Aoû - 16:53

Alors, j'ai pris le temps de lire ta nouvelle et ce, tout d'un coup. Comme quoi, ce fut pratique de prendre du retard ^^'

J'ai beaucoup aimé ta façon d'écrire.
C'est vai que les points de suspension donne un autre rythme mais rien de gênant personnellement.

Je suis d'accord avec les commentaires déjà faits en tout cas.

Pour les personnages du médecin et de la marraine, je les trouve biens. Même si ce n'est pas spécialement original, ils m'ont beaucoup plu et touché.

Pour répondre à Anaël, sur le fait qu'il dise sur tous les malheurs etc, ça en fait beaucoup trop, je suis d'accord.
Mais, bien que la vie de l'héroïne soit assez dramatique, elle ne se lamente pas et se bat jusqu'au bout, ce qui est assez beau quelque part.
Elle aurait du réfléchir un peu plus, le jour du viol, oui mais ça montre aussi que l'on peut faire des erreurs et que la fille, alors, ne connaissait pas vraiment les garçons. Qu'elle était naïve en somme, pour reprendre Yema.

Le ton qu'elle utilise pour parler et nous faire découvrir sa vie m'a plu car il n'est pas dramatique, plutôt fataliste je trouve et réaliste aussi même si la réalité est très sombre.

Pour les parents, je n'ai pas trouvé bizarre le fait qu'ils la frappent avant l'accident. Ça me rappelle pas mal de choses niveau intrigues du même style et ça me paraît assez réaliste.

Belle fin.

Dès sa naissance, à cause de ses parents notamment, il n'était pas étonnant qu'elle finisse mal.
Elle n'a pas réagi, mais quand on vit parmi cette ambiance là, je ne sais pas si l'on peut vraiment réagir et arrêter de subir surtout si l'on a été soumis longtemps.

Enfin voilà, même si le sujet est sombre, il m'a rappelé le drama japonais 1 millions de larmes (je crois que le nom est comme ça en français) qui m'avait grandement plu et qui se finissait aussi mal. La fille s'était battu pourtant mais ça ne suffisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)   Aujourd'hui à 4:58

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ewilan] Une maladie en cache une autre (Critiques)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: Le Bateau :: La Cale-
Sauter vers: