LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [STICHO] Journal intime d'un rêveur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pohore
Invité



MessageSujet: [STICHO] Journal intime d'un rêveur   Sam 21 Avr - 18:21

Journal intime d’un rêveur
20 Avril 2012 : Je ne suis pas du genre à avoir un journal intime, et pourtant, se matin  en me levant, il m’est arrivé quelque chose de trop incroyable pour que je ne l’écrive pas. Était-ce un rêve ou la réalité ? Je m'embrouille facilement ces temps ci, je ne sais plus quoi penser .... Serais-je devenu fou ?  

21 Avril 2012 : Après un jour de réflexion, je me dis de plus en plus que je ne peux être fou; j'ai vraiment vu ce que j'ai vu. Cette nuit là j'ai rêvé que je me faisais mordre par un chien. Je ne sentis rien. Une lumière m'aveugla et je me retrouvai sur une plage de galet, sous un ciel orageux. Mauvais présage ?

22 Avril 2012 : La journée d'aujourd'hui ressemblait beaucoup à hier : Mme Guigantignol m'a dit "Bonjour. Vous semblez malade", puis je suis allé au supermarché. En effet, je suis malade, car avant-hier en me levant, j'ai vu une large morsure de chien s'étaler sur ma jambe droite, là où le chien m'avait mordu en rêve.  Finalement je n'allais pas au supermarché mais à la pharmacie m'acheter de quoi désinfecter cette plaie, bien que je ne sentais toujours rien.

23 Avril 2012 : Aujourd'hui encore, j'ai eu l'impression d'être hier ou avant-hier. A la sainte exception que cette fichue plaie ne me faisait plus souffrir.

24 Avril 2012: Oh mon dieu je ne suis pas fou ! Cette nuit j'ai rêvé que je me coupais la main droite avec un tire-bouchon. Et ce matin en me levant, j'avais une plaie sur la main droite !  Pourquoi faut-il que je rêve de choses désagréables ? Hm, et si je rêvais de quelque chose d'extraordinairement impossible, comme d'un dragon me suivant partout où je vais, le verrais-je le lendemain ?  En tout cas à partir de maintenant je ne regarde plus de film d'horreur. Car si la nuit prochaine j'ai le malheur d'en rêver...

25 avril 2012 : Et bien non, aucun rêve cette nuit ! Mes blessures ont l'air d'avoir guéries d'ailleurs mais j'ai un mauvais pressentiment ...

30 avril 2012 : Ils m’ont enfin laissé sortir de l’hôpital et je suis de retour à la maison. La nuit du 25 au 26 j’ai rêvé que je me faisais attaquer par un effroyable géant. Normal que les médecins n’ont toujours pas compris la provenance de mes blessures !

Nuit du 30 avril 2012 : Ma sœur me dit que je n'arrêtais pas de parler dans mon sommeil, dans une langue bizarre qu'elle ne connaissait pas. Serais-je possédé ? M'a-t-on jeté une malédiction ? J'ai conscience à présent que si j'écris ce journal, c'est pour en faire une sorte de testament. Chaque nuit, en rêvant, je risque ma vie.  Je vais faire une nuit blanche cette nuit, j'ai trop peur de mourir bêtement écrasé par je ne sais quoi.  Après quelques heures je ressens une très grande vague de fatigue. Vais-je me réveiller demain ?

1er mai 2012: J'ai réussi à ne pas m'endormir mais je suis claqué maintenant. Je vais passer la journée à faire des recherches sur internet. Sur les rêves principalement. Sur les rêves lucides, dans lesquels je décide ce qu'il se passe. Mais il faut que je m'entraîne et que je me répète "je veux faire un rêve lucide" toute la journée. Vais-je enfin pouvoir décider cette nuit ? Je suis allé acheter une trousse de secours cet après-midi, au cas où je me réveille demain avec un bras moins.

4 mai 2012 : Je suis de retour à l'hôpital, inconscient. Je ne me souviens plus de quoi j'ai rêvé, les choses s'aggravent !  Il faut absolument que j'en parle avec quelqu'un, mais j'ai tellement peur qu'on me prenne pour un fou ! Je vais voir un lointain cousin, il est psy. Je lui raconte ce qui m'arrive et pensif il me dit « cela est arrivé à ton grand père ». Mon grand-père ? Ça fait bien longtemps que je n’en ai pas entendu parler... Il est mort dans des circonstances mystérieuses.  Je vais voir ma mère pour lui demander plus d'infos sur la question. Elle ne voulut rien me dire, si ce n'est ce drôle de mot « vaisseau ». « Vaisseau »... Pourquoi ce simple mot ? Elle ne voulait rien me dire alors que ma vie était en danger. Je me suis énervé. Ma sœur est apparue. Elle s'est dirigée vers moi et me prenant par le bras m'emmena dans sa chambre. Apparemment elle savait quelque chose .... Je la suivis avide d'informations. Elle prit sa lampe de chevet et l'abattit sur ma tête. Je me suis réveillé avec une bosse sur le front. Hm... Il y a un gros secret de famille, j'en mettrai ma main à couper !
Je crois que je n’arrive plus à faire la différence avec mes rêves et la réalité. Je ne sais plus si ce qui m’arrive est vrai où si je suis en train de rêver. En fait, je crois que je suis en train de devenir fou…Oh mon dieu, je suis fatigué. Je crois que je vais aller dormir.

5 mai 2012 :


Le journal intime de Rémi Thomas s’achève ici. Son corps a été retrouvé le 6 mai au petit matin par sa sœur alerté par l’odeur. Il était allongé dans son lit et sa tête avait complètement explosée.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Commandant de Bord


Messages : 477
Birthday : 30/07/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au Déf les racines

MessageSujet: Re: [STICHO] Journal intime d'un rêveur   Dim 22 Avr - 13:28

Géant. Pohore, y avait qui pour cette SCB ? (on n'a pas les noms des auteurs !)
L'histoire est un peu glauque/absurde.
(Si je corrige certains problèmes de temps qui m'ont gênée à la lecture, ça donnerait ça
Spoiler:
 
Convaincus, ou ces "sauts" d'un temps à l'autre étaient voulus pour rendre l'histoire légèrement incompréhensible ??

_________________
Blu.
Revenir en haut Aller en bas
http://encoreenvadrouille.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [STICHO] Journal intime d'un rêveur   Dim 22 Avr - 14:21

L'idée des blessures qu'on se fait en rêve qui deviennent réalité est une idée que j'ai eu après avoir fait mon premier rêve lucide (d'ailleurs, je me demande si ça n'existe pas déjà, je vais faire des recherches). J'ai l'idée d'en faire un roman alors ça me fait plaisir que tu trouve ça bien . Il y avait Tristann, Lyadrielle et moi. Les sauts dans le temps c'est simplement du fait que le narrateur n'a pas accès à son journal intime lorsqu'il est à l’hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Commandant de Bord


Messages : 477
Birthday : 30/07/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au Déf les racines

MessageSujet: Re: [STICHO] Journal intime d'un rêveur   Dim 22 Avr - 15:10

Oui, j'ai bien compris. Je me suis mal exprimée. Je te parlais des temps de conjugaisons. Des fois le mec commence à raconter au présent, puis il part sur du passé composé ou sur de l'imparfait. Je pense que c'est sûrement l'effet "premier jet en direct" qui fait ça, du coup j'ai corrigé. Sauf si c'est voulu.

_________________
Blu.
Revenir en haut Aller en bas
http://encoreenvadrouille.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [STICHO] Journal intime d'un rêveur   Dim 22 Avr - 17:17

Nous, ce n'étais pas voulu ^^ Ce sont les aléas de la stichomythie...Merci d'avoir corrigé !
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Commandant de Bord


Messages : 477
Birthday : 30/07/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : Au Déf les racines

MessageSujet: Re: [STICHO] Journal intime d'un rêveur   Dim 22 Avr - 17:32

Spoiler:
 

_________________
Blu.
Revenir en haut Aller en bas
http://encoreenvadrouille.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [STICHO] Journal intime d'un rêveur   Aujourd'hui à 1:29

Revenir en haut Aller en bas
 
[STICHO] Journal intime d'un rêveur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: Le Bateau :: La Bibliothèque-
Sauter vers: