LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +
Welcome Aboard !
Veuillez vous connecter afin de pouvoir embarquer.

LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et +


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire sans titre [jusqu'a présent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristann
Barman


Messages : 226
Birthday : 02/01/1997
Âge : 19
Où suis-je ? : France; Bretagne; Finistère

MessageSujet: Histoire sans titre [jusqu'a présent]   Lun 5 Mar - 14:17

A vrai dire, les deux premiers chapitres sont rédigés, mais je n'ai pas le courage d'écrire la suite, et je trouve ça dommage, d'autant plus que tout le scénario est déjà tracé.

Bon. J'ai n'ai réussi à mettre la main que sur le premier chapitre. Je mettrais le deuxième si je le retrouve dans mes archives personnelles.

Je mettrai tout de même le scénario du second et de la suite du récit après que vous ayez lu ce premier chapitre.

Une bourrasque, un éclair... Il y a une tempête. Nous sommes aujourd'hui le sept juillet de l'an 462. Mais je ne suis pas sur Terre. Et bien heureux de ne pas y être. Selon des proches qui y sont allés, et qui n'en sont pas revenus, c'est affreux. Les autochtones sont en perpétuel conflit, et souvent pour des futilités. Par ailleurs, je ne suis même pas un humain. Je suis un kébo. Une forme de vie plutonienne. On peut nous confondre aux humains, tant nous leur ressemblons. C'est pourquoi notre roi, Jérôme IV, envoie des kébos calmer les terriens. Des diplomates involontaires, en quelques sortes. Involontaires, car la plus part des personnes qui y vont sont désignés et n'en reviennent pas vivantes. Les humains n'aiment pas que l'on les aide... Un meurtre avec torture en préliminaires. Et autorisé, de plus... Quelle honte...

Mais, excusez-moi, je ne me suis pas présenté... Je m'appelle Thréos, Thréos Iz-Alka. Je fais partie d'un mouvement révolutionnaire visant à détrôner notre très cher monarque. Pour être exact, c'est moi qui ai lancé le mouvement. La plupart des kébos sont contre les meurtres avec torture préliminaire. Mais personne n'avait le courage de monter un mouvement tel que le mien. L'attaque du palais royal est prévue pour demain, à sept heures précises. Je n'ai jamais apprécié la violence, mais là, c'est un cas extrême.

Encore un éclair... Mon ordinateur sonne... Côté technologie, nous sommes beaucoup plus avancés que les humains. Mais bon... Ils se croient être des êtres supérieurs. J'en ris... En réalité, mon ordinateur n'est pas tel que ceux que vous connaissez. Pas d'écran, ni de souris, et encore moins d'unité centrale. Les logiciels et divers programmes apparaissent dans des fenêtres holographiques, où que je me trouve. Tous les systèmes sont gérés par un gigagiciel que j'ai conçu : Unité de Notification niveau Oméga, version 1.010. Ou plus simplement Uno.

-Vous avez reçu un message électronique de la part de Josef Ro-kan, m'annonça la voix sans vie d'Uno. Ouverture ?
-Oui

Une fenêtre se créa et afficha le message, lettre par lettre :

''Cher Thréos,

Nos armées sont prêtes à être utilisées. Le plan d'attaque à été transmis aux quatre unités d'attaques. Il a été adopté à l'unanimité par les chefs d'unités.

Post-scriptum : tu reçois en pièce jointe un logiciel qui affichera en direct la progression du coup d'état.''

-Ouverture pièce jointe ? Me demanda Uno.
-Oui.

La fenêtre contenant le message de Josef à disparu, et, à sa place, le logiciel dont il était question dans le message. Assez développé, il présente l'état des quatre unités et le plan du palais, avec une légende : le rouge désigne une zone occupée par l'ennemi, le jaune, une pièce en conflit, et le vert, une pièce gagnée. Normalement, demain à huit heures du matin, tout sera vert, et je serais sur le trône. Enfin, normalement...

Je n'aime pas vraiment utiliser la violence, qui nous réduit au rang de terrien... Mais c'est le seul moyen de détrôner Jérôme IV.


Bon. Vous me direz : c'est assez court ! Ben vi ! Mais pour moi, un incipit n'a pas à faire 3 chapitres.

Voilà grosso-modo ce qui se passe dans le deuxième chapitre :

Thréos prend le pouvoir et perd son bras gauche dans les conflits.
Jérôme IV est téléporté dans un bout de l'univers loin de toute civilisation.
Josef trahit Thréos, et meurt tué par une attaque psychique de Thréos.

Tout ce qui n’est pas clair ci-dessus est compréhensible après avoir lu de second chapitre.

Pour la suite : Thréos est envoyé sur Terre pour empêcher une météorite géante de se crasher sur Terre (et détruire la civilisation), ce qui devrait arriver durant sa période de vie terrestre. La météorite n'arrivera jamais, car détruite par une "arme" laser de Pluton.

Thréos est obligé de garder un vie terrienne car le retour en cours de vie est impossible. La seule méthode pour revenir sur Terre est la mort naturelle.

La téléportation sur Terre ne permet pas la conservation de la mémoire Plutonienne. C'est pourquoi U.N.O. devra rester en contact permanent avec Thréos lors de son existence terrestre.

Thréos perdra son bras gauche humain à 15 ans, puisqu'il n'était plus habitué à l'utiliser. Le bras aura pourri de l'intérieur, Thréos n'aura pas souffert.

Thréos continuera à contrôler Pluton depuis la Terre, grâce à un système de vidéoconférences.

Thréos naîtra sur Terre le 2 Janvier 1997. Il perdra donc son bras durant l'année 2012.

Avec toutes ses connaissances accumulées durant sa vie Plutonienne, et rappelées par U.N.O., Thréos sera un enfant et un adolescent surdoué. Ses professeurs lui feront passer l'année de CP (en gros, il passe de grande section, à CE1.)

Son caractère sain et simple fera de lui un terrien non-violent, et sera rejeté par les autres humains de son âge pour ça.

J'ai peut-être fait un portrait trop précis de Thréos terrien, mais c'est comme ça que je l'imagine. Je vous poste le second chapitre ce soir (normalement..).

J'espère que vous aurez le courage de rédiger ceci avec moi ! ^^

J'ai oublié de dire : par une étrange coïncidence, ou plutôt grâce à un coup tordu d'U.N.O., Thréos s'appellera toujours Thréos sur Terre. Et U.N.O en sera à la version 10.0.25. Il aura une conscience, comme un vivant. Cela-dit, il aura un caractère assez spécial, que je décrirais avec le second chapitre.

J'ai tout dit. Si quelque chose me revient, je vous le ferait savoir (ma tête est un vrai bordel !)...

Sur ce, à plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://youtube.com/lestestsdekarenos
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Histoire sans titre [jusqu'a présent]   Lun 5 Mar - 15:59

_____Waouh, mais c'est super-confus tout ça 0_0 !!!!! Le texte en lui-même se comprend, mais en lisant ce que tu annotes à la fin, ça se complique o_o ! (:la première ligne en gras ne devrait pas l'être =0 Bref, en gros je ne comprends pas pourquoi Thréos devrait partir sur Terre alors qu'il a pris le pouvoir et que c'est équivalent à "Un meurtre avec torture en préliminaires" ... wtf ??

_____Je n'ai pas compris non plus l'histoire du bras qui pourrit de l'intérieur =O Et c'est quoi ce délire du
Tristann a écrit:
La seule méthode pour revenir sur Terre est la mort naturelle.

.... Une fois que tu es mort tu ne peux plus revenir non ? .... Et pourquoi naturelle ? Peu importe comment tu meurs, ça ne fait pas grande différence ^^"

Tristann a écrit:
La fenêtre contenant le message de Josef à disparu, et, à sa place, le logiciel dont il était question dans le message. Assez développé, il présente l'état des quatre unités et le plan du palais, avec une légende : le rouge désigne une zone occupée par l'ennemi, le jaune, une pièce en conflit, et le vert, une pièce gagnée.

Perso j'aime bien ton style de narration au discours direct, ça rend la scène très vivante et très concrète ; mais là tu es rebasculé dans le style indirect... pourquoi pas ? .... avant de retomber dans le style direct ! Problème ^^" :s

_____C'est assez marrant mais je trouve que ton texte permet malgré tout une certaine distance par rapport aux faits : une personne qui nous raconte ça d'une façon un peu détendue ; même si parfois la possibilité d'une guerre me rappelle un peu Rick Riordan mais bon ^^' ; cela implique un peu la distance, je trouve =) ... Mais cela justifie-t-il les tons parfois naïfs et décousus ?

Bref j'espère que tu sauras nous apporter des précisions parce qu'à la limite ç'aurait été plus simple d'écrire la suite sans que tu nous l'aies racontée =0 !

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Tildu
Commandant de Bord


Messages : 429
Birthday : 06/05/1996
Âge : 20
Où suis-je ? : Ici...ou ailleurs

MessageSujet: Re: Histoire sans titre [jusqu'a présent]   Sam 31 Mar - 23:52

Et Tristann ! Tu pourrais, quand tu ouvres un sujet, regarder si quelqu'un te répond pour ne pas le laisser à l'abandon !
Surtout après qu'Anaël est fait une analyse de ton texte, tu pourrais t'y pencher, discuter avec lui, ou au moins lui dire que tu n'as pas le temps en ce moment...
Juste pour lui montrer qu'il n'a pas fait ça pour rien !
Ah les jeunes de nos jours...

_________________
"All we have to decide is what to do with the time that is given us. "
J.R.R. Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Anaël
Commandant de Bord


Messages : 1775
Birthday : 21/01/1995
Âge : 21
Où suis-je ? : En Italie.

MessageSujet: Re: Histoire sans titre [jusqu'a présent]   Jeu 21 Juin - 16:09

_____Bon, je relance le sujet au cas où son auteur l'aurait oublié, mais je ne me battrai pas pour défendre le projet, alors soit ça intéresse et on y travaille ensemble, soit ça finit à la mer ^^'

_________________


Les relations seules comptent pour l'homme. Mes relations, c'est toi.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire sans titre [jusqu'a présent]   Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire sans titre [jusqu'a présent]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEVEZ L'ENCRE : Ateliers d'écriture réservés aux lycéens et + :: Le Bateau :: Le Pont Supérieur :: À flot-
Sauter vers: